Comment manger plus sainement ?

Bienvenue surBien HabilléeSi vous êtes nouvelle ici, vous voudrez sans doute recevoir ma vidéo “Les 10 basiques de garde-robe à posséder pour être belle et Bien Habillée !” ?Cliquez pour voir la vidéo !
Comment manger plus sainement ?

On a toujours en tête que manger sainement consiste à augmenter notre portion de fruits et légumes, limiter les apports de graisses, sucres et sels et oublier les sauces.

Vu comme ça cela n’a rien de fun et s’apparente plus à une dictature à laquelle on n’a pas trop envie d’adhérer. Les articles fleurissent de tous les côtés : vegan, paléo… On se demande d’où sortent ces noms barbares, on se perd un peu au milieu de cette frénésie alimentaire, on n’a pas envie de virer orthorexique (encore un nom barbare) et contrôler notre alimentation au point qu’elle devienne obsessionnelle…

Du coup j’ai voulu faire simple, loin de moi la prétention de vous donner des cours de nutrition, je suis partie de mon expérience personnelle, de ma formation accélérée en nutrition et de mes différentes lectures afin de “vulgariser” la nutrition en la rendant accessible pour vous donner envie d’aller plus loin.

1) Pourquoi je me suis intéressée à l’alimentation

Je suis végétarienne depuis ma plus tendre enfance. Mes parents pensant à un nouveau caprice de ma part ne tenaient pas compte de ce choix et j’ai été contrainte de manger de la viande jusqu’à 15-16 ans. Quand ils ont fini par comprendre qu’ils avaient perdu la bataille, j’ai commencé ma vraie vie de végétarienne.

Mais voilà le végétarisme n’était pas d’actualité à l’époque, on n’avait pas autant d’informations donc je me suis contentée de manger comme tout le monde sauf que je ne consommais ni poisson ni viande. Autant vous dire que les carences n’ont pas tardé à arriver et j’ai commencé à souffrir d’anémie. J’avais le teint de Casper le fantôme, monter une marche d’escalier s’apparentait à gravir l’Everest et les vertiges étaient fréquents.

J’ai donc commencé à consommer des comprimés de fer (à l’époque je ne connaissais pas encore la spiruline). Je ne leur ferai pas de publicité car ils ont eu des effets dévastateurs sur mon estomac. Monsieur était sensible et il a voulu me faire payer cette boulimie médicamenteuse en me provoquant de jolies brûlures bien douloureuses. Du coup je devais prendre des comprimés pansements pour l’estomac et bref je n’en finissais plus.

J’ai dû attendre l’âge de 25 ans pour commencer à vraiment me prendre en main. Et cela fait vraiment 2 ans que j’équilibre mon alimentation.

L’anémie est maîtrisée, j’ai une santé de fer (incroyable pour une végétarienne :-)), je suis bien dans mon corps et dans ma tête et j’éprouve même du plaisir à me nourrir car oui  on peut bien manger en étant végétarienne.

Mon but n’est pas de vous faire la promotion du végétarisme mais je voulais vous faire comprendre qu‘on peut tout à fait bien manger peu importe ses convictions alimentaires, l’essentiel étant d’apprendre à composer des assiettes équilibrées et gourmandes.

Sur Bien Habillée, vous l’avez vu, nous avons une approche bienveillante sans tomber dans les extrêmes. Le hasard a fait qu’Emma et Anne ne mange pas de viande mais consomme du poisson.  Nous croyons fort en l’idée que chacune doit s’écouter et que de là part l’équilibre.

salade-végétarienne

M.grazia.fr

2) L’importance de bien manger

On le sait toutes, bien manger c’est limiter les problèmes de santé. Nul n’ignore que l’alimentation cause certaines maladies et morts prématurées et comme tout le monde veut vieillir en bonne santé c’est devenu primordial de bien remplir son assiette.

L’alimentation a un lien également avec notre morphologie. A part certaines maladies héréditaires ou certains métabolismes de base “compliqués”, si on mange sainement, le surpoids ne passe pas par nous.

Bien manger c’est aussi se sentir bien dans sa tête. On a toutes connu l’expérience de l’excès : vous savez un anniversaire, un repas de noël, un mariage où on va se ruer sur le buffet, sur le coup on est contente (un dixième petit four même pas peur !) et puis après on culpabilise, on se sent lourde, flagada et on se dit qu’on aurait dû être plus raisonnable. On est déçue de soi et en notre corps nous le fait savoir : on perd en énergie.

On pense que bien manger coûte cher mais c’est faux. Bien manger c’est boycotter le marketing et ses multiples tentations, c’est éviter ces plats cuisinés industriels coûteux et pas bons, c’est limiter les intermédiaires et aller à la rencontre des producteurs. Bien manger c’est retourner vers l’essentiel, le vrai et donc renouer avec soi. Quoi de plus important pour soi et sa famille ? Le bonheur passe aussi par l’assiette !

plat-sain-viande

Lesrockalouves.com

Il y a aussi une notion de partage, auparavant les familles consacraient beaucoup de temps au repas et à la cuisine maintenant il est avalé sur le pouce. Or il n’y a rien de plus convivial que de recevoir des convives, de partager un bon repas savamment cuisiné autour d’une table.

N’oubliez jamais, les aliments ont le pouvoir de vous rendre belle, cliquez ici connaître ceux qui boostent votre beauté : https://www.bienhabillee.com/aliments-qui-rendent-belle/

Bien manger c’est inculquer à ses enfants les fondamentaux qui les poursuivront toute leur vie. Vous êtes leur référence et c’est vous qui leur montrez l’exemple ne l’oubliez jamais !

marché-producteur

Bmhmagazine.com

Si on résume : bien manger nous conduit à être bien dans sa tête, dans son corps et avec les autres, plutôt tentant non ? On passe donc à la troisième partie : comment faire ?

3) Comment procéder pour mieux manger au quotidien

  • Examiner son rapport à la nourriture

    Avant de s’intéresser à la composition du repas, il y a une chose qu’il va falloir corriger : le déroulement du repas.

    Combien d’entre vous mangent un sandwich sur le pouce en faisant du lèche vitrine ou grignotent à leur bureau en 15 minutes chrono tout en travaillant simultanément ? Le fameux déjeuner sur le pouce ! Il est très néfaste déjà d’une parce que vous ne ressentez pas la satiété quand vous engloutissez  mais également parce que la mastication, indispensable, ne se fait pas correctement. Résultats : on grossit, on ressent le besoin de manger davantage et on hérite d’une digestion difficile !

    Donc on mâche, plusieurs fois, on n’hésite pas à poser ses couverts et on consacre au moins 30 minutes à son repas, 30 min pendant lesquelles on ne fait rien. Et même si on a un dossier important à finaliser, une pause vous sera d’un grand secours croyez-moi. Vous gagnerez en productivité l’après-midi !

    repas-à-tableCotemaison.fr

    Deuxième étape pour bien manger, il faut avoir conscience qu’on mange mal. Cela peut vous paraître logique mais j’insiste sur ce point car j’ai fréquemment rencontré des personnes qui pensaient bien manger et qui du coup ne se remettaient pas en question.

    Par exemple la personne qui consomme des légumes mais qui les mélange sans arrêt à des sauces industrielles trop caloriques et bourrées d’additifs… Tout comme celle qui mange des céréales industrielles le matin, un yaourt aux fruits le midi, des barres de céréales l’après-midi une crème dessert le soir et vous dira qu’elle n’a pas mangé beaucoup de sucre car elle n’a pas consommé de gâteaux. Puis toutes les personnes qui boycottent l’eau car elles sont convaincues que le jus de fruits, les cafés et thé remplacent aisément ce liquide sacré.

    Petite astuce si vous avez du mal avec l’eau pure, ayez le réflexe  “eaux parfumées” : de l’eau, de la menthe, du basilic ou encore du thym, des fruits c’est tout ! Cela change tout.

    eau-détox

    Marmiton.org

    On boycotte les fruits et légumes qui ne sont pas de saison et on essaie au maximum de s’orienter vers le bio ou l’agriculture raisonnée. Si le bio ne colle pas à votre budget, prenez uniquement les œufs et les fruits et légumes (très chargés en pesticides). N’hésitez pas à faire des comparatifs car les grandes marques coûtent souvent le même prix voir plus que le bio.

    Ecoutez votre corps, on a tendance à manger par habitude mais si vous n’éprouvez pas la faim ce n’est pas nécessaire de prendre un en-cas. Faites attention aux quantités : normalement on devrait cesser de manger à partir du moment où on se sent rassasiées, posez vous donc la question…

  • Les bases d’une bonne alimentation : la composition des repas

    Le matin:

    Un fruit, un laitage (ou du lait végétal), des céréales complètes et une boisson chaude. Vous pouvez tout à fait faire un mélange dans un bol et n’hésitez pas à rajouter quelques amandes ou des noix.

    Et si vous n’êtes pas ‘’sucre’’ rien ne vous empêche de remplacer le fruit et le laitage par une tranche de blanc de dinde et une tranche d’avocat par exemple. Vous pouvez aussi consommer des œufs le matin, excellents pour la santé.

    petit-déjeuner-équilibré

    Orahe.com

    Le midi :

    Votre assiette doit être composée en moitié en légumes, un quart en protéines et un quart en céréales. Si vous êtes végétarienne vous pouvez remplacer les protéines par des œufs, du soja ou du tofu (pas plus de deux portions par semaine) ou des légumineuses (plantes dont les fruits sont contenus dans des gousses : pois chiches, pois cassés…).

    Préférez toujours des céréales complètes (pouvoir rassasiant).

    pain-complet
    Aime-mange.com

    L’erreur la plus courante est de minimiser la place des légumes et en mettre peu voir pas du tout dans l’assiette en pensant que des féculents et des protéines suffisent. Les légumes c’est la vie ! Si vous les choisissez bio, vous verrez que vous allez renouer avec les saveurs de ces petites merveilles.

    Si vous avez faim à 16h prenez un fruit ou des oléagineux ou un yaourt nature c’est parfait cela vous évitera de recourir à des sucres raffinés.

    Le soir il est conseillé de manger plus léger donc, remplacez les céréales par une ou deux tranches de pain complet. Complétez avec quelques légumineuses ou du blanc de dinde, des légumes, un laitage et un fruit. Nul besoin de remanger de la viande. D’ailleurs, concernant la viande, 3 fois par semaine est amplement suffisant, trop de viande est néfaste pour la santé.

Pensez aux huiles végétales de noix, d’olive, de noisettes…qui ont de multiples vertus et aux graines de lin, de sésame…qui sont gourmandes et saines.

proteines-vegetales

Toutvert.fr

Il y a actuellement des tendances : régime sans gluten, sans lait de vache, sans sucre…

Pour m’être renseignée à ce sujet, rien ne sert de suivre ces régimes si vous n’éprouvez pas de troubles avec les produits concernés. Si après avoir avalé des pâtes vous ne vous sentez pas malade, pourquoi vous contraindre à arrêter le gluten ? Idem avec les produits laitiers. Si vous ne les supportez pas, orientez-vous vers du lait végétal mais si vous n’avez pas d’effets secondaires quand vous en consommez c’est que vous les tolérez plutôt bien. Seul le sucre est inutile et néfaste à la santé.

On vous le martèle sans cesse : il faut manger 5 fruits ou légumes par jour. Cela peut paraître beaucoup mais c’est loin d’être inatteignable, on devrait même pouvoir en manger plus. Trichez, en faisant des salades de fruits maison dans lesquelles vous rajouterez de la cannelle, faites des soupes, des gaspachos, des compotes, orientez-vous vers les woks ou les “buddha bowls” et surtout allez le plus possible sur des marchés ou à la rencontre de producteurs. Dans certaines villes vous avez même la possibilité de faire de la cueillette directement à la ferme. 🙂

potage-sain

Natrel.ca

  • L’inspiration

    En matière de cuisine, rares sont les personnes aimant manger tout le temps la même chose et cela tombe bien, il existe une multitude de blogs, de sites consacrés aux recettes de cuisine, d’émissions télévisées, des salons alimentaires, des ouvrages, bref il faudrait vraiment être de mauvaise foi pour soutenir qu’on manque d’inspiration. D’ailleurs tout comme l’habillement, l’alimentation est aussi soumise à des modes.

    Après, s’il y a de vraies expertes en cuisine, ce sont nos mères et nos grands-mères. J’ai eu la chance d’avoir une famille qui cuisinait et qui faisait mijoter de bons petits plats, pas toujours lights mais les légumes étaient abondants et l’industriel ne passait pas par elles et c’est déjà énorme.

    Ce n’est pas parce qu’on est adulte qu’on a plus le droit de se faire plaisir ! On choisit de belles assiettes et on n’hésite pas à exprimer sa créativité et à se faire plaisir en préparant des plats appétissants et colorés.

coconut-bowl

Glamourparis.com

4) Ce qui fait craquer et revenir à une alimentation non saine

  • La privation ou la restriction à l’extrême

    C’est aussi ce qui explique que tous les régimes échouent, le secret c’est le rééquilibrage alimentaire et en douceur s’il vous plaît ! Pensez aux additifs gourmands mais sains: la crème de coco, le lait d’amande, la sauce tamari…

  • L’absence de plaisir

    Un gâteau de temps à autre ne vous tuera pas et vous empêchera de craquer. Si vous avez du mal à vous passer du sucre, buvez une tisane gourmande, prenez deux carrés de chocolat minimum 70% de cacao…

  • Un budget limité

    Bien manger représente un budget mais il suffit de ruser. Déjà on opte pour le vrac (économique et écologique). On achète en direct plutôt que de multiplier les intermédiaires. Si on peut on cultive son potager ou on fait appel à des potagers citadins. On fait le maximum de choses soi-même et on pense au troc. Pourquoi ne pas échanger des livres contre des légumes ? Il existe des associations qui proposent ce système de troc donc n’hésitez pas à vous renseigner.

  • L’environnement

    On se rend vite compte que si on a une vie sociale, les tentations sont nombreuses et c’est donc plus dur de tenir. Trichez, invitez chez vous et concoctez des bons petits plats ou proposez d’apporter le dessert ou un plat à partager si vous êtes invitée.

  • Le manque de temps

    Je vous l’accorde, le temps est une denrée rare. Et si l’activité cuisine devenait une activité ludique à pratiquer en famille le dimanche ?

    Pensez aux légumes surgelés bio, ils ont de très bonnes valeurs nutritionnelles (parfois même mieux que le frais), ils font gagner un temps fou. Faites-vous un mémo  avec toutes les recettes à essayer pour éviter de perdre du temps en recherche.

    Faites-vous livrer à votre bureau ou directement chez vous (paniers bio ou  de producteurs).

    Doublez vos rations, ok vous mangerez la même chose pendant deux jours mais au moins vous consacrez moins de temps à la cuisine.

    tartes-salées

    750g.com

Quel est votre rapport à la nutrition ? Où en êtes vous dans votre cheminement vers le bien être ? Quels sont vos principaux blocages par rapport à une assiette plus équilibrée ? Avez-vous changé vos habitudes ? N’hésitez pas à nous faire partager votre expérience en commentant ci dessous. N’oubliez pas le partage est pouvoir, et il nous fait avancer, alors réagissez à cet article et partagez le autour de vous !

Image de profil : Waytothebestrecipes.overblog.com

Audrey Team BH
À propos de : Audrey Team BH
Jeune Trentenaire passionnée de mode depuis le berceau et qui croque la vie à pleines dents . Tournée vers les autres, je préfère partager mes astuces mode plutôt que de les garder égoïstement pour moi. Mes dires seront toujours en accord avec mes pensées et je m'obstine à ne pas suivre tous les diktats de la mode car ils sont nombreux et nous empêchent tout simplement d'être nous.
Voir tous les articles de : Audrey Team BH
BienvenueBienvenue
Vous reprendrez bien une dose de style ?

Je vous envoie mon kit de survie Bien Habillée directement dans votre boite mail ! C'est cadeau de ma part ;)

Commentaires
55
Réagir à l'article

  • Fleur15 Jan 2017 - 09h01

    Ah, l’alimentation… J’ai besoin de manger régulièrement et des quantités relativement importantes, mais je n’aime pas vraiment faire la cuisine. Je vis seule et j’ai des difficultés de motricité fine qui font que tout ce qui est épluchage/découpage me prend un temps fou. A cela s’ajoute une intolérance à l’histamine et au blé, qui fait qu’il y a une liste d’aliments à rallonge que je ne peux pas manger et que je dois faire mon propre pain en plus des repas. Du coup, j’ai tendance de céder à la facilité et de faire des plats genre pâtes (sans gluten) à la crème avec des champignons en boîte… Ce n’est pas ce qu’on fait de mieux en terme d’équilibre alimentaire.

    • Audrey Team BHà Fleur16 Jan 2017 - 13h01

      Hello Fleur

      Merci pour ce partage.

      Tu n’as pas à te blâmer pour quoi que ce soit, tu fais de ton mieux et c’est déjà très bien.

      Bises

      Audrey

  • ANTOINE15 Jan 2017 - 10h01

    Excellent article, il est vrai qu’on peut facilement se perdre avec tout ce qu’on peut lire, tout se qu’on peut nous interdire de manger avec tel raison.
    Tu donnes une bonne explication de la marche à suivre. Pour ma part je cuisine beaucoup je n’achète rien de tout préparé mais ça n’empêche pas d’avoir pris quand même de mauvaise habitude comme manger trop vite.

    J’ai beaucoup apprécié cet article, continuez à faire de l’excellent travail.
    A bientôt
    Laura

    • Audrey Team BHà ANTOINE16 Jan 2017 - 13h01

      Hello Laura

      Merci beaucoup pour ton retour.

      Bises

      Audrey

  • Amélie15 Jan 2017 - 10h01

    Merci pour tes conseils! Pourrais-tu donner des liens vers quelques sites “inspirants”? (Avec une recette pour chaque jour ca serait parfait, avoir des idees de menus ou pour les courses est mon plus grand problème!!)

    Merci,

    Amélie
    Ps : j adorerais que vous fassiez un article sur le homewear, comment s’habiller le matin ou chez soi? (Lors des we famille ou copains, j’ai toujours la honte au petit déj, mais je déteste m’habiller au saut du lit !)

    • Audrey Team BHà Amélie16 Jan 2017 - 13h01

      Hello Amélie

      Merci pour ton retour.

      Je trouve des recettes géniales sur Pinterest donc je te conseille d’aller y faire un tour.

      Nous notons l’idée d’article 😉

      Bises

      Audrey

      • lauraà Audrey Team BH16 Jan 2017 - 16h01

        Très bonne idée d’article de la part d’Amélie, j’y pensais moi aussi car je suis parfois toujours en jogging et pas toujours très stylé. Idem pour les pyjama c’est vrai je les prends confortable mais pourquoi pas trouver quelque chose de confortable tout en restant glamour

  • ANTOINE15 Jan 2017 - 10h01

    J’ai oublié de te poser une question Audrey pour le petit déjeuner tu parles de céréales complètes tu préconise quoi? qu’est ce que tu me conseillerais d’acheter?

    Merci. Laura

    • Audrey Team BHà ANTOINE16 Jan 2017 - 13h01

      Hello Laura

      Je te conseille le pain à base de farine d’épeautre, de maïs ou de Kamut.

      Tu as également des cracottes sans gluten en bio qui sont à base de châtaigne, de sarrasin ou de farine de riz qui ont des qualités nutritionnelles intéressantes.

      Bises

      Audrey

      • lauraà Audrey Team BH16 Jan 2017 - 16h01

        Merci pour ta réponse, je vais m’orienter vers ça et je t’en dirais des nouvelles!!

        • Audrey Team BHà laura19 Jan 2017 - 13h01

          Hello Laura

          Je t’en prie 😉

          Bises

          Audrey

  • Justine15 Jan 2017 - 11h01

    Bonjour
    Article inspirant et intéressant ça me motive encore plus à faire attention à mon alimentation 🙂 et les images bien choisies sont appétissantes ^_^

    Par contre j’ai une question pour la livraison de paniers Bio je n’arrive pas a trouvé de site bien car je n’aime pas le principe d’abonnement.. avez-vous des sites à me conseiller ?

    Merci pour votre bonne humeur ❤

    • Audrey Team BHà Justine16 Jan 2017 - 13h01

      Hello Justine

      Tout dépend où tu vis car j’ai des adresses mais sur Lyon 🙁

      Je te conseille d’aller faire un tour sur le site des AMAP.

      Bises

      Audrey

  • ELISABETH P15 Jan 2017 - 12h01

    Merci pr ces conseils -J´en applique déjá qqes uns….

    Je cuisine souvent pour qqs jrs-mais au lieu de servir la meme chose le lendemain,

    je surgele des portions pr plusieurs repas- on n´y pense pas toujours-que j´utilise

    qd j´ai moins de temps….

    J´ai eu la chance d´avoir une grand-mére tres bonne cuisiniere-et je peux faire la

    difference avec ce qu´on ns propose souvent ds les restaurants-ou super- marches

    (plats cuisines-et surgeles-ceux -ci ont pe un bon bilan nutritionnel-mais la consistance

    et le gout-aqueux-ne sont pas les memes….Cordialement.

    marchés(plats cuisinés)

    • Audrey Team BHà ELISABETH P15 Jan 2017 - 16h01

      Hello Elisabeh

      Merci beaucoup pour ces astuces.

      Bises

      Audrey

  • Valerie15 Jan 2017 - 13h01

    Bonjour Audrey,
    Tout d’abord tous mes vœux de bien être et d’épanouissement pour cette nouvelle année !
    Voilà un bel article qui a une raisonnante particulier pour moi car depuis le mois de septembre nous avons changé notre régime alimentaire. En effet, les vacances estivales furent dévastatrices sur mon poids et celui de mon mari. Donc j’ai consulté différents sites, fait des recherches et nous avons largement renoué avec nos amis les fruits et légumes. Nous en consommions avant mais nous pouvions mieux faire. Et je confirme que 5 fuites et légumes par jour, c’est simple !
    J’ai toujours adoré cuisiner ( surtout la pâtisserie !) et je cuisine encore plus maintenant. Nous n’avons jamais vraiment apprécié les plats industriels et heureusement. Je redécouvre les plats mijotés de nos grands mères ! D’ailleurs l’autre jour j’avais préparé un bœuf bourguignon qui a mijoté des heures et des heures et bien nos amis m’ont dit : “c’est génial de déguster des plats mijotés comme celui là, merci d’avoir pris le temps de cuisiner pour nous !”.
    Quelle joie d’entendre ça !!
    J’essaye de penser aux repas de la semaine avant de faire les courses pour qu’il ne manque rien et le samedi c’est marché en famille, on choisit les fruits et légumes de saison et ensuite on cuisine!
    Un grand merci donc pour cet article !
    Bon dimanche
    Valerie

    • Audrey Team BHà Valerie15 Jan 2017 - 16h01

      Hello Valérie

      Meilleurs voeux à toi ainsi qu’à tes proches.

      Merci beaucoup pour ce compliment

      En effet, je te rejoins totalement il n’y a pas de meilleure satisfaction que de cuisiner de bons petits plats : reprendre le temps de se faire plaisir.

      Bises

      Audrey

  • Youblue15 Jan 2017 - 15h01

    Eternelle gourmande je raffolle du chocolat au lait et blanc, de la viande et malheureusement je n aime que tres peu les legumes, c’est essentiellement pates et pommes de terre. Pour arranger le tout je n’aime pas franchement cuisiner et ce malgre mes diverses tentatives, ce qui est tres lourd a porter en tant que gourmande… cependant je n’aime pas les plats prepares, ouf un seul bon point…
    Aussi je ne trouve pas de solutions au milieu de tout ce lot de defaut pour ameliorer ma facon de manger et surtout comment y prendre du plaisir ?
    Ton article est tres interessant comme quasi l’ensemble des articles BH d’ailleurs,mais encore un sur l’alimentation qui me parait bien trop difficile a realiser…
    Merci tout de meme pour vos paquets de precieux conseils

    • Audrey Team BHà Youblue16 Jan 2017 - 13h01

      Hello Emily

      Tu sais tu peux trouver sur internet beaucoup de recettes gourmandes et qui restent malgré tout très saines.

      Chacun fait comme bon lui semble, je ne te jugerai pas ni te forcerai à adopter une routine saine mais il ne faut pas sous-estimer l’impact de l’alimentation sur notre santé…

      Bises

      Audrey

    • Fleurà Youblue16 Jan 2017 - 19h01

      Pour connaître un peu le problème (même si j’aime les légumes), déjà tu pourrais manger plus souvent les légumes que tu aimes. Ce qui aide aussi – on l’emploie beaucoup pour les enfants – c’est de réduire les légumes en purée. C’est pratique pour faire des sauces pour les pâtes p. ex.! Je me souviens avoir fait une délicieuse sauce avec de la purée d’amande et des restes de brocoli. J’ai aussi une recette pour faire une béchamel à base de chou-fleur qui n’a quasi pas de goût de chou-fleur… C’est peut-être une possibilité pour réintroduire les légumes?

  • Del15 Jan 2017 - 16h01

    Bonjour a toute la team
    Super article. Je me retrouve bcp bcp dedans et j’espère qu’il convaincra le + grd nb.
    J’ai arrêté la viande il y a 6 mois, j’ai tjs eu un rapport de PLAISIR (merci mes parents) avec de la nourriture equilibrée et saine (OUI les legumes c’est bon), je suis anti sucre (mais dur avec les enfants quand les autres autour leur en donne trop ! On voit à quel point c’est une drogue), je cuisine tous les jrs et j’adore le faire avec mes enfants , effectivemment comme une activité passion que je veux leur transmettre.
    Le seul hic c’est mon repas du midi, au bureau (souvent des restes donc ok en termes de contenu) devant mon pc (pr rentrer plus tot le soir m’occuper des enfants… et du repas familal :-)).
    On ne peut pas être parfaite 🙂
    Je profite de ce mail pr vous souhaiter une belle année 2017 (félicitations Emma!!!! Bcp de belles choses ds cette sacrée aventure) ; mille mercis pr vos articles que je suis avec attention et attends tjs impatiemment.
    Et qui complètent parfaitement ma vie de maman expat débordée qui consomme bio, en partie local, veut réduire ses déchets, trouve le minimalisme pas mal, essaye de ne plus acheter de trucs non ethiques en mode etc… mais a envie de se sentir belle et bien habillée :-).

    Bises et belle journée

    • Audrey Team BHà Del15 Jan 2017 - 18h01

      Hello Del

      Meilleurs vœux.
      Beaucoup de femmes se retrouveront dans ton commentaire.
      Le combat contre le manque de temps nous pousse souvent à ne pas faire totalement comme nous aimerions mais l’essentiel est de faire de son mieux 😉

      Bises

      Audrey

  • Misskookah15 Jan 2017 - 16h01

    Merci Audrey pour cet article très intéressant !
    Personnellement je suis une adepte des brunchs, je commence par le salé ( ex : tartine de formage de vache / bacon / chorizo, radis avec beurre salé, artichaut, oeufs durs, puis je termine avec du sucré ( ex : céréales bio, café au lait, madeleines, viennoiseries de temps en temps, fruits de saison).
    J’aime les smoothies, le sucré/salé (riz aux crevettes et ananas, tajine au poulet à la menthe parsemé de fruits secs et citrons confits, tagliatelles et darne de saumon avec une sauce curry et miel ), les soupes accompagnées de croutons maisons, pizzas anchois ou chorizo, quiche au thon / curry et petits pois, et tarte à la tomate l’été.
    Pour gagner du temps je cuisine souvent avec des légumes congelés et j’agrémente toujours avec des épices.

    • Audrey Team BHà Misskookah15 Jan 2017 - 18h01

      Hello Misskookah

      Merci de nous avoir fait partager ta routine alimentaire 😉

      Bises

      Audrey

  • juliette15 Jan 2017 - 18h01

    Bonsoir Audrey,

    Auriez-vous des références pour

    ” comment faire pousser un potager

    en ville, sur la ptateforme ?

    Merci !

    • Audrey Team BHà juliette15 Jan 2017 - 18h01

      Hello Juliette

      Je connais le concept mais je ne l’ai pas plus exploité que cela.

      Je te conseille de jeter un coup d’oeil sur jackylamainverte.com et rustica qui en parlent.

      Bises

      Audrey

  • christine15 Jan 2017 - 18h01

    Bonjour Audrey,
    Merci pour cet article vraiment très intéressant, j’essaie de manger sainement et je cuisine, légumes et viande, ma belle-fille est végétarienne et donc je m’intéresse à ce type d’alimentation, certaine qu’il est effectivement plus sain et bénéfique pour la ligne.
    Une question, pour le petit déjeuner, est ce que les flocons d’avoine cuit avec du lait et mélanger avec des fruits secs c’est bien? ou trop calorique? Je vais relire cet article qui donne envie de manger sainement et mi mettre sérieusement.(de temps en temps crise de chocolats et de sucrerie)
    Bises
    Chritine

    • Audrey Team BHà christine15 Jan 2017 - 18h01

      Hello Christine

      Merci beaucoup.
      Je valide à 200% les flocons d’avoine.
      Ils sont riches en fibres, minéraux, vitamines..,avec un indice glycémique bas.
      Sans compter que les calories du matin s’éliminent tout au long de la journée donc tu peux en manger sans complexer.
      Bises
      Audrey

  • Lili15 Jan 2017 - 19h01

    Bonjour Audrey
    Article intéressant. J’ai toujours aimé cuisiner mais d’origine Normande mes plats étaient bien chargés en crème et beurre. Avec l’âge j’essaie de les alléger et de consommer moins de viande. Je privilégie également l’achat chez les petits producteurs et surtout j’utilise les produits de saison..les tomates, les fraises disparaissent de mes assiettes l’hiver pour les retrouver avec plus de bonheur l’été. Nous avons la chance d’avoir une diversité de légumes et de fruits pour respecter les saisons.
    Bonne semaine
    J’attends toujours avec impatience vos articles du dimanche

    • Audrey Team BHà Lili16 Jan 2017 - 13h01

      Hello Lili

      Merci beaucoup pour ton retour.

      Je suis bien d’accord avec toi, nous n’avons pas d’excuse pour ne pas consommer des fruits et légumes de saison.

      Bises

      Audrey

  • diane15 Jan 2017 - 21h01

    Chère Emma, chère Audrey un grand merci pour votre article si intéressant et si bien écrit qui nous amène assurément à vous lire et vous relire.Les bienfaits de la carotte de la tomate de l’avocat et de l’huile d’olive nous les connaissons déjà mais vous nous avez enrichies par tant d’autres détails que nous allons certainement mettre en pratique incessemment.Je suis dermatologue et vous m’avez considerablement enrichie.Merci merci.

    ce commentaire devrait svp remplacer le précédant.

    • Audrey Team BHà diane16 Jan 2017 - 13h01

      Hello Diane

      Merci beaucoup pour ton retour.

      Bises

      Audrey

  • Jacqueline16 Jan 2017 - 06h01

    Bonjour Audrey,

    Cet article : une très bonne synthèse qui ouvre bien des pistes à explorer pour qui veut renoncer à la malbouffe dans l’intérêt d’un mieux-être pour soi et son entourage.

    Se nourrir correctement, c’est comme le style, cela s’apprend au quotidien, petit à petit, après une prise de conscience de ses erreurs et de la possibilité de toujours mieux faire.

    Emma avait déjà abordé le problème. Elle nous avait présenté Elodie BEAUCENT, Food’Joie. Les vidéos, qu’ Elodie diffuse gracieusement, sont pour moi très appréciables. J’ai appris énormément et surtout renoncé à des habitudespour en acquérir de nouvelles.

    Vidéo : merveilleuse Emma !
    Je ne suis plus concernée, mais j’ai de tes nouvelles ! c’est un réel plaisir de te voir si radieuse.

    Merci la Team BH,

    Jacqueline.

    • Audrey Team BHà Jacqueline16 Jan 2017 - 13h01

      Hello Jacqueline

      Merci beaucoup pour ton retour.

      Bises

      Audrey

  • Magali16 Jan 2017 - 09h01

    Bonjour Audrey et merci pour ton article,

    Ce qui est devenu difficile pour ma famille, et moi-même il me semble, c’est que je ne partage plus ce que nous mangeons à table.

    Après avoir fait un jeûne d’une semaine, je n’ai pas repris les protéines animales, ni viandes ni poisson et pratiquement plus de produit laitier, et où animalier sans être totalement vegan, je m’y approche.
    L’histoire c’est que pendant cette semaine-là! au détour d’une balade en montagne.

    J’ai pu constater voir un veau qui venait de naître retirer tout de suite à sa mère et placer tous seul. Il tremblait de tout son petit corps. Il avait les yeux rouge sang avec des larmes et pleurés.
    Cela m’a terriblement touché et je me suis promis de ne plus consommé de veaux à l’issue de la fin de mon jeûne. Et puis, je n’ai finalement jamais reconsommé de viande de poisson et tous les animaux tel qui soient! un virage à 360 degrès comme on dit!

    Maintenant ce qui est difficile pour moi c’est que je ne me sen plus à ma place à table, j’aimerais tellement partager mes bons petits plats de légumes, de céréales, d’algues, fruits secs que mon mari ne goûte même pas 🙁

    Du coût je le laisse faire ses repas mais je vois bien que nous nous éloignons.

    Cependant je ne retournerai pas en arrière, je me sens très en forme, plus légère et sereine je fais régulièrement des prises de sang pour contrôle. Et je sais maintenant que je peux me passer de manger les animaux.

    Je crois que je suis sorti un peu du contexte mais c’est ce que je souhaitais vous partager suite à votre article.

    Bonne journée.

    Magali

    • Audrey Team BHà Magali16 Jan 2017 - 13h01

      Hello Magali

      Merci pour ton retour.

      En lisant ton commentaire, je me suis reconnue. Mon mari est carnivore et adepte de la junk food.
      Pour lui j’ai une routine alimentaire incompréhensible et je fais souvent l’objet de taquineries.
      Cependant, depuis quelques mois, il a pris un peu de poids (j’espère qu’il ne lira pas ses lignes :-)) et du coup il commence à me “voler” mes soupes, je me dis que c’est un bon début ;-).

      Tu ne peux pas “forcer” les gens à te suivre, l’essentiel est de faire ce qui te rend heureuse. La démarche devra venir de ton mari.

      Bises

      Audrey

  • Tatiana16 Jan 2017 - 10h01

    Salut les filles,
    Bonne année à toutes!
    Alors moi j’ai fais mienne une expression marocaine que l’on m’a traduite: le matin mange le petit déjeuner du roi, le midi le déjeuner du prince et le soir le diner du pauvre.
    radical, après un petit déjeuner très consistant, avec pain complet (exit le pain blanc qui ne nourrit pas et n’empeche pas de se ruer sur les croissants au boulot à 10h30). Il faut de la quantité le matin, si j’ai envie de sucré c’est le matin ou le midi au plus tard, et le soir je mange peu. Je visualise cette façon de se nourrir comme une façon de prendre toute l’énergie le matin, et celle-ci se dépense ensuite doucement toute la journée. Petite astuce, je mange dans des petites assiettes.
    Résultat bluffant pour moi, je n’ai jamais faim, alors que j’étais vorace avant, et du coup j’ai un rapport zen à la nourriture. Je fonds, mais en fait parce que je mange selon mes besoins réels, mon surpoids a pratiquement disparu.
    Je ne me frustre absolument pas, ne supporte plus cette sensation de lourdeur après les repas, j’ai plus d’énergie pour jouer à la cabane avec mes petits!
    Voila mon expérience,
    Bonne journée à vous,

    • Audrey Team BHà Tatiana16 Jan 2017 - 12h01

      Hello Tatiana

      Je rejoins totalement cette expression qui est aussi ma philosophie de vie.

      La petite assiette c’est très bien. Je sais que la couleur bleue a tendance à réguler l’appétit.

      Bises

      Audrey

  • florence16 Jan 2017 - 10h01

    Bonjour
    Merci pour cet article très intéressant.
    Pour ma part, je privilégie le frais, habitude familiale.
    Je privilégie les légumes frais car je n’aime pas les surgelés cela n’a aucune saveur, c’est de l’eau et ceux en conserve ont le goût du conservateur.
    Je mange pricipalement de la viande blanche, du poisson et des oeufs.
    Pour dessert un produit laitier et un fruit.
    Je fais attention à équilibrer les apports, à boire suffisamment, éviter le sucre ou préférer le sucre de canne au sucre blanc.
    J’essais de limiter le café, j’ai remplacé celui du soir par une infusion et je n’en bois plus après 17h.
    Je fais attention à mon alimentation mais une petite gâterie de temps en temps ne fait pas de mal, je partage tout à fait votre avis.
    Bonne continuation !
    Une fidèle lectrice

    • Audrey Team BHà florence16 Jan 2017 - 12h01

      Hello Florence

      Merci de nous avoir fait partager ta routine alimentaire.
      Celle-ci est d’ailleurs très saine 😉

      Bises

      Audrey

  • joëlle16 Jan 2017 - 13h01

    Nouvelle année et bonnes résolutions en tête je suis montée sur la balance le 5 janvier (ou pèse personne c est ca en francais ( pardon la suissesse ) .
    Bref et la je me suis tournée vers mes filles en leur demandant de pas me faire de blague ah ben non elles etaient pas sur la balance. Donc j ai bien pris ce poids la… mmmm
    3kg au dessu de mon poids avant 2 grossesses + allaitement. ( raison pour laquelle je n etais pas remontee sur une balance . les grossesse ca chamboule pas mal et l allaitement aussi.
    Bref objectif perdre ces 3 kg ! et les identifier ?? sont ils depuis 6 mois ou juste les fêtes et son oppulence ? Ayant une famile et des enfants qui doivent manger normalement travaillant a 100% et mon mari aussi et n etant pas une adepte des regimes ni des salles de gymsj ai voulu tenter un changement dans les habitudes ( j ai lu sur ce site que les habitudes se prennent en 21 jours ) et voir ce que ca donne.

    1. plus d ascenseur que les escaliers. je bosse au 5eme ca fait des marches
    2. je suis a velo mais j ai un velo electrique ( utilisation de la batterie que a la montée ( ca fait du cardio au passage ca peut pas faire de mal )
    3, UN GRAND VERRE D EAU AVNT CHEQUE REPAS.. ( j ai lu que ca calle un peu l estomac et reduit l etat de grand faim juste avant le repas)
    4. a midi a la cantine que la soupe ou le buffet de salade avec une tranche de pain complet
    5. manger normalement le soir en famille mais sans se reservir.
    6. en suede on fait le fika ( cafe avec patisserie ) stop ou que quand c est une occasion vraiment speciale mais histoire de pas de desociabilisé de ce moment de groupes.. je prends une tisane aux fruits

    Le soir j ai tenté de nouvelles choses pour la famille plus de cereales mix quinoa etc. moins de viande plus de poissons

    Resultat en 1 semaine les 3kg etaient partis. Il me fallait donc pas grand chose. Cela signifie il que c etait les excès de noël. on dit que les premier kg c est l eau qui s en va bennnnnnn je suis pas sûre vu que j ai triplé ma consommation d eau par jour.

    Et mainteant.. ben je continue pour 2 autres semaines voir si ca se stabilise si je perds davantage. Je me sens globalement mieux moins lourde apres les repas ni balonée comme parfois. ( p etre l effet physo ?) mais bon je n ai pas l impression d avoir faire qqch de faux. j ai pas de privation ni frustration et ma famille non plus. en
    Depuis toujours je fais mon plan de menus pour la semaine mais depuis cette modification j ai encore plus de plaisir a chercher des nouvelles recettes plus saines plus variées. plus de saison ( et l hiver pas tjs facile). Question la detox ?? bien pas bien lesquelles et durant combien de temps?

    • Audrey Team BHà joëlle23 Jan 2017 - 12h01

      Hello Joëlle

      Je valide à 100% ces petites astuces qui mine de rien sont tout à fait encourageantes pour toi.

      Personnellement je pratique la détox quand j’ai un peu trop forcé sur les bonnes choses. Par exemple, après les fêtes, je me suis nourrie pendant 2 jours de jus de légumes uniquement. Je me suis sentie vraiment bien après, mes douleurs à l’estomac avaient disparu.

      Il ne faut pas le faire souvent mais le jeûne une journée par mois est très bien aussi : tu bois uniquement du bouillon de légumes. Il faut le faire un jour où tu restes à la maison car au début cela peut-être compliqué.

      Très souvent nous nourrissons nos organismes plus que de raison et ils sont encrassés.

      Bises

      Audrey

      • joëlleà Audrey Team BH23 Jan 2017 - 13h01

        Merci Beaucoup Audrey pour l info detox.
        En effet le jeûne est pas forcément le truc donc je me sens capable sur une longue periode et pas un lundi alors qu un jour par mois ca me permet pas insurmontable.
        Qu est ce que cela apporte il ?? Qu entendez vous pas encrassés plus en details?

        De plus en parlant avec une ostéopathe francaise en Suède il semblerait que je sois sensible au soucis hormonaux. j ai tres souvent des aphtes. Avant mes grossesses des infections urinaires des torticolis qui pourrait être liés hormones.

        J ai supprimé ´depuis longtemps tous les produits sensibles. (la liste est très longue)
        Par curiosité d´un point de vue alimentaire, avez vous des conseils dans l alimentations pour équilibrer les soucis homonaux.

        Je pense sincerement que le blog bien habillée et bien être sont un tout. Bien dans son corps = bien dans ses fringues. l´un amène à l´autre. Je suis épatée comment en quelques mois “rechercher le sac qui va avec la parka” m a fait revoir et mofifier un incalculable nombre de petits détails de ma vie quotidienne.
        Merci encore à vous

        • Audrey Team BHà joëlle24 Jan 2017 - 13h01

          Hello Joëlle

          Tout est lié : alimentation, sport, style…on ne peut pas être bien dans ses vêtements si l’esprit ne suit pas, de même que manger de la junk food ne nous rendra pas service.

          J’ai un estomac qui est un excellent baromètre : si je mange trop gras ou trop sucré il me provoque des brûlures. De même si je connais des excès (surdose alimentaire), je suis tout de suite fatiguée, dans un mauvais état d’esprit et mon organisme a besoin d’une détox.

          Le jeûne fait du bien au corps, (à condition de ne pas en abuser) mais également à l’esprit. Dans nos sociétés modernes on a tendance à manger plus que de raison et c’est important de jeûner pour rééquilibrer.

          Bises

          Audrey

  • Cyrille16 Jan 2017 - 14h01

    Merci pour cet article, qui encourage à se reprendre en main!
    En tant que praticienne de santé, je me permets juste une petite remarque pour compléter ces belles réflexions: certains de mes patients (ou plutôt de mes patientes, d’ailleurs!) se mettent parfois à ne manger que des légumes, de préférence crus pour conserver les vitamines. Le problème, c’est que ces aliments sont gorgés d’eau, et moins digestes que les cuits. Résultat: rétention d’eau, mauvaise digestion, fatigue…
    Je leur conseille de manger des féculents, qui sont la base de l’alimentation, et de manger plutôt cuit.

    Merci de rappeler qu’une friandise de temps en temps n’est pas mortel, il faut savoir se faire plaisir sans culpabiliser 🙂

    • Audrey Team BHà Cyrille19 Jan 2017 - 13h01

      Hello Cyrille

      Merci beaucoup pour ce complément d’information.
      Et je suis tout à fait d’accord avec toi : il ne faut pas oublier la notion de plaisir.

      Bises

      Audrey

    • joëlleà Cyrille23 Jan 2017 - 13h01

      Bonjour Cyrille,
      Je lis à l instant votre commentaire et qui est assez en total contradiction avec la vidéo de Nadine postée hier sur le blog qui dans les 5 astuces dit crus crus curs. Alors je suis pas complétement pomme et je comprends bien qu il s agit de faire la part des choses et pas ne manger que du cru . Nadine préconise le cru au cuit pour différentes raisons donc celle de la mastication on mange plus lentement. On digère mieux et on laisse le sentiment de satiété venir plus naturellement.
      De plus la plupart des conseils regimes sont de supprimer les fécultents. Alors que vous les recommander Je suis donc un peu confuse.
      Je ne sais plus comment gérer mon repas de midi du coup.

      • Cyrilleà joëlle24 Jan 2017 - 14h01

        Bonjour Joëlle,
        Désolée de vous mettre dans cet état…
        J’ai regardé la vidéo de Nadine avec beaucoup d’intérêt. J’ai bien aimé sa suggestion d’introduire progressivement les aliments crus, ce qui permet d’habituer le corps à ces aliments moins faciles à digérer. Si l’on note des symptômes tels que ballonnements après les repas ou diarrhée, c’est que l’on est allé trop vite (en dehors de toute pathologie qui pourrait également entraîner ces symptômes, bien sûr).

        Quant aux féculents, ils sont en effet interdits dans beaucoup de régimes: le corps ne recevant pas la “base” de son carburant, il puise dans ses réserves. Je ne pense cependant pas que ce soit une bonne manière de perdre du poids…

        (Pardon Audrey si j’ai créé une discussion parallèle sur cet article. Je ne souhaite pas du tout en profiter pour imposer mon point de vue ou donner des conseils votre place.)

        • joëlleà Cyrille25 Jan 2017 - 09h01

          Bonjour Cyrille

          Ca va je vais m´en sortir. :). le fait d avoir remplacé le repas de midi qui etait un plat complet assez enrichi car cantine de travailleurs par une salade ou une soupe me convient bien depuis 3 semaines.

          Une chose est sûre il faut faire selon son corps et ses possibilités de rythme de vie. N´ayant jamais faim le matin au saut du lit et passant le seul repas en famille le soir eh bien l adage marocain n´est pas pour moi et ma famille

          Je rêve de pouvoir me lever 2h avant tout le monde et déjeuner de bon appetit… mais là ca entre en contraction avec le concept de bien dormir..
          On fait ce qu on peut avec ce qu on a. Merci pour tout ces bons conceils. Au bout de 3 semaines de changement d ´alimentation pour moi la clef a été de ne pas ressentir un sentiment de frustration.quelqu il soit. Mon mari soutien a fond et manger ce qu on prépare ensemble avec bcp de plaisir meme si apres le reaps il va lui grignoter ce que je n ai jamais fait et continue a ne pas faire. J adore cuisiner alors cuisiner d autres choses m´apporte autant de satisfaction. C est mon anti.dépresseur depuis des années j adore cuisiner dresser la table choisir les produits tout ce qui est lié a la cuisine. ( p etre pas faire la vaisselle faut pas pousser je suis pas fan mais faut bien ) Alors je n ai pas arrêté mais simplement cuisiner autrement. Quel bonheur.

  • Alice16 Jan 2017 - 16h01

    Bonjour,

    Bonne année à toute l’équipe qui participe à ce blog !!

    L’alimentation c’est vrai que c’est important.

    Si j’avais un problème : je mange certainement beaucoup, car je fais du sport mais aussi parce qu’ayant 2 frères (et ayant toujours eu autant de sport qu’eux), j’ai toujours mangé comme eux : des portions masculines, toujours plus grosses que celles de la plupart des femmes.
    Et puis il y a une autre raison : le fait de ne pas gaspiller.

    Si j’ai un second problème : le sucre. Je ne suis pas grosse, et je peux très facilement me passer d’un gateau. Mais j’ai mon goûter à 16h, et entre le salé et le sucré, je suis plus sucré. Au fur et à mesure des années, j’ai réussi à diminuer ma consommation, mais il me reste du travail.

    Enfin, mes bonnes résolutions sur la nourriture c’est surtout l’été. C’est plus facile au vu du choix de fruits. Mais pas seulement ! L’hiver, il fait froid, et comme les animaux, bien manger nous permet d’affronter l’hiver.

    Sinon aucun régime spécial ! J’adore les animaux mais je mange des steacks (viande de boeuf), j’adore les cuisses de grenouilles et le poisson. Bref, je mange (presque) de tout.
    Etant étudiante, j’ai dû mal à me mettre réellement en cuisine (bonjour boîte de conserve) mais je suis une spécialiste des salades. Celles que j’ai fait reçoivent toujours un compliment, quand je les prépare.

    Voilà pour mon cas.
    En tous cas, merci pour cet article ! Il m’a donné l’eau à la bouche et je m’en vais de ce pas manger un bon fruit !!!
    Bises !

    • Audrey Team BHà Alice23 Jan 2017 - 12h01

      Hello Alice

      Merci pour ce partage.

      Bises

      Audrey

  • I had a farm in Africa at the feet of the Ngong Hills17 Jan 2017 - 17h01

    Bonjour et merci pour cet article très interessant.

    En ce qui me concerne mon entourage me trouve névrosée et un peu trop “intense” sur le sujet.

    Je ne fréquente les points de vente type supermarchés & co que pour y acheter du papier toilette et je n’exagère pas. Cela fait suite à une épiphanie: un jour aux infos, j’ai vu des éleveurs de vaches laitière déverser des camions citerne entiers de lait dans la baie du Mont St Michel en protestation des prix ridicules qui leur étaient quasi imposés pour leur lait. Et ces éleveurs, travailleurs, fiers, un peu gros-durs, et bien ils pleuraient!!
    J’en ai conclu qu”il fallait acheter en circuit cours et local dès que l’occasion se présentait (c’est ma façon de faire de la politique concrète à l’égard de mes concitoyens qui se démènent pour nous nourrir) et par ailleurs, le droguiste, l’épicier, le volailler, le poissonnier, le bof (beurre, oeufs, fromages), le boulanger, le torréfacteur, le primeur… sont devenus mes amis et ont fait mon éducation. C’est d’ailleurs totalement de leur faute si mon niveau d’exigeance qualitative est à son niveau actuel.

    Je mange peu, quasi végétarien, et seulement si j’ai réellement faim, pas juste parce que c’est l’heure: je commence par des fruits, j’attends, puis je mange une salade composée, une soupe de saison, j’attends et si j’ai encore faim je mange du pain et du fromage.
    Ou alors je mange chinois/indien (riz, poisson ou poulet, légumes) ou libanais, ou italien.

    Je mange assise en pretant attention aux textures et aux saveurs, je pose systématiquement mes couverts/baguettes entre chaque bouchée, je ne bois jamais un aliment (jus, smoothie) et je consomme très peu de nourriture molle qui s’avale sans se macher.

    Si j’ai envie de sucré, je m’oriente vers le miel, les dattes et les fruits secs (jamais de sucre proprement dit).

    Bref, je fais ch… les autres pour lesquels je cuisine néanmoins des plats de carnivore: joues de boeuf aux carottes, pot au feu, blanquette de veau, porc caramelisé, osso bucco, que je ne mange pas!!! Névrosée…je vous le dis

    • Audrey Team BHà I had a farm in Africa at the feet of the Ngong Hills23 Jan 2017 - 12h01

      Hello

      Je ne suis pas sûre que tu sois si névrosée que cela. Ton témoignage montre un certain “ras-le-bol” et une envie de retourner “au vrai”, à l’essentiel. Peut-être que comme beaucoup de gens tu n’as plus envie de t’empoisonner à chaque repas et tu veux avoir une démarche éthique en donnant à ceux qui nous nourrissent.
      Tout comme toi, je pense qu’il faut encourager les circuits courts et ne pas hésiter à aller à la rencontrer du producteur en vente directe ou sur les marchés.D’ailleurs la différence de goût est indéniable 😉

      Après il ne faut jamais imposer ou juger les choix des autres car chacun est libre d’agir à sa manière. Et ces taquineries mettent un peu de piment aux relations humaines 😉

      Bises

      Audrey

  • Jéhanne24 Jan 2017 - 19h01

    Bonjour,
    Je suis végétarienne aussi et je limite maintenant de plus en plus les produits laitiers.
    En plus, je suis biologiste, alors cux qui m’ennuient avec mon régime alimentaire, je les recale de suite.

    Le matin, j’ajoute de l’ortie dans ma tisane, car c’est plein de minéraux et de fer.
    Je mange avec une orange ou un kiwi, voir les deux, car la vitamine C aide à assimiler le fer.
    Je mange des oeufs environ deux fois par semaine, des légumineuses, trois fois. Dans la soupe, j’ajoute systématiquement une légumineuse (pois chiches, pois cassés, lentilles).
    Je mange également des fruits secs et des graines de chanvre.
    Voilà pour les protéines et l’apport de fer.

    Je mange à IG bas, je fais un goûter vers 16-17 heures.
    Je ne mange pas de friture ou 2 ou 3 fois par an, des frites, mais des bonnes.
    Idem si je craque sur un dessert : il faut qu’il soit bon et je le mange sans honte.

    Je fais mon pain avec de la farine d’épeautre et de froment (achetées directement chez l’agriculteur bio, c’est 3 fois moins cher qu’en magasin, et je fais tout avec : gâteaux, crêpes, pâtes à pizza et focaccia).

    Et je mange bio et je cuisine tout à l’huile d’olive.

    Ce sont mes parents qui m’ont appris à manger comme ça.

    Pour avoir de bons conseils, il faut lire le régime du Pr Servan-Schreiber dans son livre “Anticancer”.

    J’aime beaucoup votre blog et je suis contente que vous ayez élargi la thématique.

    Bonne soirée,
    Jéhanne

    PS : pourriez-vous faire un article sur comment féminiser un sweat du style, par exemple, “In wolf we trust”? Merci!

    • Audrey Team BHà Jéhanne31 Jan 2017 - 18h01

      Hello Jéhanne

      Merci beaucoup pour ton partage de routine alimentaire.

      Nous notons l’idée.

      Bises

      Audrey