Coup de gueule : La colorimétrie, c’est vraiment n’importe quoi !

Bienvenue surBien HabilléeSi vous êtes nouvelle ici, vous voudrez sans doute recevoir ma vidéo “Les 10 basiques de garde-robe à posséder pour être belle et Bien Habillée !” ?Cliquez pour voir la vidéo !
Coup de gueule : La colorimétrie, c’est vraiment n’importe quoi !

Aujourd’hui GROS SUJET ! Je vais parler de la colorimétrie

Et plus précisément pourquoi je ne suis pas fan de ce concept !

https://youtu.be/DYQjQG1GGZ4

Celles qui me connaissent le savent. Je ne suis pas du tout en accord avec ce concept rocambolesque des saisons colorimétrique pour les couleurs de votre garde-robe.

Et ma sentence est sans appel. Je trouve tout cela obsolète et COMPLÈTEMENT dépassé.

Alors qu’est-ce que le concept des 4 saisons, plus communément appelé « la colorimétrie » dans le conseil en image ?

Le concept des 4 saisons ou colorimétrie définit selon votre contraste peau / cheveux une certaine palette de couleurs associée. Vous pouvez être été intense ou hiver doux par exemple, et selon cette classification on vous donnera un choix de couleurs à porter

Cela va faire maintenant près de 10 ans que je suis dans le métier, et que la colorimétrie est pour moi un sujet sans retour. Et le problème c’est que toujours plus de conseils paraissent autour de cette thématique.

Le pire c’est que c’est un vrai casse-tête. Les sites de conseils en image, les vidéos YouTube et les blogs se contredisent et essayent de mettre le doigt sur une théorie qu’il est impossible de saisir ou d’appliquer sans s’arracher littéralement les cheveux.

Aujourd’hui je vais vous dire exactement pourquoi je pense qu’il vaudrait mieux pour vous comme pour votre style, que vous ne vous y attardiez pas.

Je pense aussi que beaucoup d’entre vous allez vous sentir soulagée à l’idée de vous défaire de ce concept.

Si vous me suivez depuis un moment, j’ai moi-même écrit un article sur mon blog à ce sujet en 2014 ! oui ça fait un petit moment que je suis là !)

Cet article avait pas mal fait le buz (il a récolté à lui seul plus de 200 commentaires à ce jour).  

A l’époque, vous étiez déjà nombreuses à me dire en commentaire que vous étiez d’accord avec moi, comme Marie qui me disait :

« Je n’ai jamais compris si j’étais printemps ou hiver mais je me donne le droit d’aimer certaines couleurs plus que d’autres, et de trouver que certaines couleurs sont plus faciles à aborder et mixer que d’autres. »

Ou encore Arlette :

« J’ai lu avec intérêt ton article… j’ai suivi un relooking et je suis une femme printemps ! j’ai fait mes achats avec “mes couleurs” c’est galère… »

Si vous passez par-là les filles, je vous embrasse !

Bon et puis, je vous rassure …

Je n’ai moi-même jamais compris ce que je devais suivre comme conseils en suivant cette technique de conseil en image un poil vieillissante.

D’après ce que j’ai perçu, voici la palette de couleurs que je devrais porter par exemple. Ok, donc là, moi qui n’aime pas le violet et qui adore le rouge à lèvres bien saturé je suis mal barrée !

Et pour cause ! Cette méthode est juste bidon. Au mieux elle crée de la confusion, au pire elle vous enferme dans un dogme qui n’a pas de sens, comme nous allons le voir dans cette vidéo.

Certaines professionnelles de l’image en sont même à baser toutes leurs théories uniquement sur ce concept de couleurs, ce que je trouve bien dommage car il est très restrictif.

On peut se demander pourquoi alors autant de conseillères en image insistent sur cette colorimétrie et offrent des prestations en ce sens en portant autour de votre cou un tas de chiffon colorés ou métallisés.

En fait, c’est très simple. Ce qui se passe c’est qu’on tombe un peu dans le dogme ici. Je vous explique et tant pis si je me fais des ennemis au passage.

Les conseillères en image que vous écoutez ou suivez, sont pour la plupart du temps formées dans des écoles de conseil en image. Elles ont donc dans leur cursus cette fameuse méthode un poil poussiéreuse qu’est la théorie des saisons, elles l’apprennent et proposent ensuite des prestations en ce sens.

Le problème ici pour moi c’est le manque d’introspection le manque de recul dans la réflexion, le manque de hauteur par rapport à ce dont les femmes ont réellement besoin quand elles viennent trouver une conseillère en image.

J’ai suivi et coaché plus de 5000 femmes à travers mes guides et mes formations. Et je peux vous dire une chose. Une femme qui cherche son style n’a pas besoin d’être enfermée dans un dogme de couleurs. C’est d’ailleurs scandaleux de lui offrir pour consolation une palette et de la renvoyer chez elle.

Une femme qui essaye de trouver son style a tout d’abord besoin de reprendre confiance en elle, et de se réaligner avec son intuition pour comprendre quelles sont les couleurs qui l’attirent. Vient ensuite l’environnement dans lequel elle se trouve, ses habitudes de vie, sa profession, l’endroit dans lequel elle habite. Et bien sûr, ses préférences personnelles !

Et je peux vous dire une chose, la couleur, c’est vraiment quelque chose que je connais. Je suis fille de créateur de bijoux en résine Dominique Denaive et toute mon enfance, j’ai été bercée par les couleurs que mon papa inventait pour ces collections.

Denaive

Il est d’ailleurs reconnu dans le métier comme un excellent coloriste, il a travaillé dans le prêt à porter avec les plus grands couturiers afin de leur créer des couleurs et designs sur mesure. Je parle ici de Kenzo, Christian Dior, Louis Vuitton ou Lacroix.

Tout ça pour vous dire, que la couleur doit être prise au sérieux. Que seules les belles couleurs doivent être considérées, c’est le concept de la couleur juste comme nous allons le voir ensemble.

Pour ma part je ne suis pas allée à l’école des conseillères en image, mais à l’école du style sur le terrain et directement dans les ateliers et les salons de créateur. C’est comme cela que j’ai pu forger mes propres concepts autour des couleurs et que je peux vous apporter des axes différents et qui aident réellement dans mes accompagnements et guides.

Attaquons dès maintenant : Pourquoi je ne crois pas à la méthode des 4 saisons ?

1) La notion de la couleur juste

Une couleur juste pour moi est une couleur qui est reflétée de la meilleure façon qu’il soit sur un tissu de qualité ! Voilà pourquoi la théorie des saisons n’a pas de sens car on vous donne une palette de couleurs sans vous donner la base même de cette couleur c’est-à-dire la matière, le tissu et je dirais même plus, le fil dont elle fait entièrement partie !

Je mets le doigt là-dessus aujourd’hui mais je sais qu’au fond de vous, vous le savez très bien !

Un bleu dur de chez H&M ne va à personne ! Un vert gazon de chez Zara est très difficile à porter même si c’est dans votre palette.

Par contre, un bleu dur de qualité, chez des marques qui savent créer de belles couleurs n’aura tout simplement pas la même densité, la même lumière, le même porté !

Voici pour exemple un bleu électrique de chez H&M comparé à un bleu électrique de chez Essentiel. Qu’est ce qui selon vous sera plus harmonieux sûr vous ?

H&M
Essentiel Antwerp

Je n’aime pas trop le bleu électrique, mais je peux vous dire qu’entre les deux mon choix est très vite fait !

2) la lumière naturelle

Une fois de plus la théorie des 4 saisons ne fait pas sens car elle ne prend pas du tout en compte la lumière ! Pourtant elle est centrale dans la perception des couleurs.

Je suis d’ailleurs toujours très perplexe quand je visite certains endroits, ou même lorsque je suis chez des clientes. Je vais vous donner une astuce tout simple pour être plus belle.

Changez vos ampoules et n’optez que pour de la lumière naturelle jaune claire. Oubliez les lumières blanches qui sont très souvent choisies pour leur puissance mais qui agressent les couleurs.

Changer toutes vos ampoules pour des lumières jaunes va vous aider à avoir une meilleure image de vous-même. Avez-vous remarqué que personne n’est beau sous les lumières du métro ? Elles sont horribles ces lumières, elles nous donnent un teint livide, vous savez maintenant exactement pourquoi.

Bref, si une conseillère en image vous propose un test de colorimétrie et que son bureau est éclairé à l’ampoule blanche, juste, FUYEZ.

Optez toujours pour de la lumière chaude, plus jaune que blanche, cela vous aidera à avoir une plus belle perception de vous-même et des couleurs !

Vous allez voir, rien que ça, ça change complétement la donne !

3) Votre Ikigaï Style

J’enseigne cette méthode dans mes formations, elle est similaire à celle du bilan d’image au sein du conseil en image mais elle va un peu plus loin car elle prend en compte les caractéristiques de vie et les goûts personnels de la personne.

 Nous sommes toutes uniques, nous avons toutes des quotidiens uniques, des silhouettes uniques, et c’est pourquoi il est si important d’aller en profondeur et de rentrer dans les recoins de votre personnalité afin de travailler votre style.

Exemple tout simple : on ne s’habille pas pareil quand on habite à la campagne, ou quand on habite dans une grande ville ! C’est juste évident.

Si toutes aussi nombreuses que nous sommes portions les couleurs définies dans notre palette, pardonnez-moi, mais on s’ennuierait à mourir ! Ce n’est pas très créatif, pas très connecté et pas très unique de nous réduire à des couleurs sans même nous poser la question d’aller plus loin.

4) Attention aux extrêmes

C’est intrinsèque à ma vision de la vie mais aussi du style. Je déteste les extrêmes, et du coup je ne pense pas que s’enfermer dans une palette de couleurs soit la solution.

Je ne pense pas non plus qu’en interdisant à une femme certaines couleurs cela peut l’aider à améliorer son style ni la former à sa propre créativité. Cela ne peut pas non plus l’aider à gagner en intuition, et plus encore, cela ne l’aidera sûrement pas à gagner confiance en elle.

Selon ma propre méthodologie, il est important de reconnecter avec le plaisir de s’habiller afin de mettre en place son style sur mesure. Si nous tombons dans un diktat, c’est non seulement un casse-tête de trouver les bonnes couleurs mais en plus cela ne nous permet pas d’exprimer notre personnalité à travers notre style

Il y a des couleurs que l’on n’aime pas un point c’est tout. Je n’aime pas le violet. Et cela depuis toute petite. Je ne porterais jamais cette couleur même si elle est inscrite dans ma palette de couleurs de femme été.

Enfin, et ce sera mon dernier point, certaines des couleurs que l’on nous prescrit dans cette théorie des 4 saisons sont juste impossibles à trouver dans les grandes comme dans les petites enseignes.

Que nous le voulions ou non, nous faisons tout de même marcher cette énorme industrie qu’est le monde du textile en nous habillant.

Ce qui veut dire que même si vous achetez vos propres tissus, et que vous confectionnez vos propres vêtements, vous êtes tout de même réduites au choix des couleurs que l’industrie aura choisi.

Derrière tout cela, il y a des salons du textile, des stylistes en tous genres, des industriels du fil qui, selon les tendances de la saison, défini par les bureaux de tendance justement, vont venir implémenter des couleurs précises.

Nelly Rodi

Donc bonne chance pour trouver le jaune poussin qui vous ira le mieux ! S’il n’est pas disponible en ce moment, c’est que la giga industrie du textile en aura décidé autrement à coup de nuanciers de pantone.

Ouvrez l’œil et regardez autour de vous, plus que jamais auparavant, il y a une réelle palette de couleurs pour chaque saison. Ce n’est ni bon ni mauvais à partir du moment où vous savez surfer sur les combinaisons de couleurs, et aussi si vous avez les bons basiques dans votre garde-robe pour faire vibrer vos tenues !

Si jamais vous voulez être un peu plus indépendante vis-à-vis des couleurs, notez que vous pouvez tenter les magasins vintages si vous cherchez des couleurs qui sortent du commun.

Ashwell & co

Pour conclure, je dirais que le plus gros souci avec cette technique de la colorimétrie, c’est qu’elle vous éloigne du vrai problème des couleurs, à savoir, comment bien associer les couleurs entre elles, comment reconnaitre une vraie belle couleur sont vous ne lasserez pas, et bien sûr, le plus gros problème de base, comment arrêter de porter trop de noir au quotidien.

Car là est bien le problème, on a à redire sur les couleurs mais personne ne nous parle de l’abus du noir dans nos garde robes.

Il est pourtant la cause de beaucoup de nos soucis de style, il ternit notre image et se mélange assez mal aux couleurs en général qu’il a tendance à trop durcir.

Joshua Rondeau

Je ne vous dis pas de ne pas porter de noir, mais vraiment de le minimiser et de ne le porter que sur quelques pièces qui font sens. Je vous en dirai plus dans une prochaine vidéo.

En attendant essayez de construire une tenue en associant les couleurs avec gout et ajuster votre maquillage, c’est vraiment la clé ! La couleur de nos yeux, la couleur de notre peau peut varier selon la couleur que nous portons, selon la lumière, selon la matière choisie pour la couleur en question. Tout est une question de détail et de cohérence et non pas de couleurs à diaboliser selon qui vous êtes.

C’est à nous de trouver notre propre alchimie en portant les couleurs de manière personnalisée, en rééquilibrant avec un rouge à lèvres ou un accessoire. C’est aussi ça qui nous fait nous amuser avec notre style afin de connecter avec cette fameuse question du plaisir !

Si vous avez des questions, des réflexions laissez-les moi en commentaire et je me ferai un plaisir de vous répondre.

Si vous avez aimez cette vidéo à contre-courant partagez la ! Likez-la, et puis abonnez-vous à ma chaîne, cela m’aidera à atteindre encore plus de femmes qui se posent des questions sur leur image et qui ont envie de rayonner.

Enfin sachez que vous pouvez télécharger gratuitement ma feuille de route style.

Elle est offerte, facilement imprimable, et constitue une excellente base pour commencer à travailler sur votre fameux Ikigaï style.  

Je vous conseille donc de la télécharger, de l’imprimer et de prendre 10 minutes afin de poser les bases de votre diagnostic personnel. C’est toujours par cela que je commence quand j’accompagne une cliente.

J’aimerais aussi, pour conclure, vous faire une annonce.

Cela fait très longtemps que je songe à ce projet et enfin il va se concrétiser. Je m’apprête à ouvrir très prochainement, ma formation spéciale pour devenir conseillère en image.

Il s’agit de ma propre méthodologie dans le conseil en image mais aussi de toute mon expertise d’entrepreneure que je vais vous dévoiler afin que vous aussi vous puissiez exercer ce magnifique métier.

J’avais envie de partager au monde entier ma propre façon de voir les choses, ma propre méthode qui a aidé tant de femmes depuis maintenant presque 10 ans.

Le conseil en image va prendre un coup de neuf, car je vous promets que je n’y aborde pas la colorimétrie des 4 saisons ! Au contraire, je vous forme à des techniques plus modernes, plus inclusives afin de faire rayonner votre carrière et la vie des femmes.

Si vous avez envie de vous former au conseil en image afin d’en faire votre prochain métier, ou pour élargir votre champ de connaissance, je vous propose de vous inscrire sur la whitelist.

Il s’agit d’une pré-inscription afin d’être dans les premières au courant de l’ouverture de mon école de conseil en image. Elle sera complètement en ligne, vous aurez donc le privilège de pouvoir vous instruire de là ou vous voulez. Cette formation sera aussi éligible au CPF, afin que vous puissiez utiliser les crédits que vous avez.

Une fois de plus, si vous avez des questions, je suis là pour vous répondre. Je vous dis à très vite !

Emma
À propos de : Emma
Passionnée de mode et de bijoux depuis mon enfance, j'aime conseiller mes amies et clientes dans le choix de leurs tenues... et je me suis dit qu'il était temps de compiler tous mes conseils sur ce blog !
Voir tous les articles de : Emma
BienvenueBienvenue
Vous reprendrez bien une dose de style ?

Je vous envoie mon kit de survie Bien Habillée directement dans votre boite mail ! C'est cadeau de ma part ;)

Et recevez mes conseils directement dans votre boite mail chaque dimanche. Et si cela ne vous plait pas ? Pas de problème, vous pouvez vous désinscrire en un clic !

Commentaires
7
Réagir à l'article

  • Pauline15 Avr 2022 - 19h04

    Bonjour à toute l’équipe !
    Tout d’abord merci pour cet article intéressant 🙂
    Il y a une question qui me vient suite à cet article: quelle couleur de lumière est à privilégier pour se maquiller ?

    • Marina Team BHà Pauline25 Avr 2022 - 10h04

      Hello Pauline 🙂

      La meilleure lumière est bien sûr la lumière naturelle mais une lumière blanche à peine réchauffée, reproduisant la lumière du jour, conviendra bien. On en trouve dans le commerce qui précisent cela. A très vite !

      Marina

  • Elsa16 Avr 2022 - 20h04

    Depuis que je suis le blog, je n’ ai plus que 2 belles pièces noires. Je m éclate avec mes vêtements, j ai fait du tri et les associe avec audace. J ai repris confiance tout ça avec mes 2 grosseses en 3 ans avec fortes variations de poids. Aujourd’hui malgré un très petit budget, je me sens stylée et confort. Un immense merci à toi Emma pour ta générosité, la justesse et la profondeur de tes propos.

    • Marina Team BHà Elsa25 Avr 2022 - 10h04

      Un grand merci Elsa pour tes mots !
      On se sent tellement mieux quand on diminue le noir, et qu’on ose de nouvelles choses, tu nous le prouves si bien 🙂
      A tout bientôt,

      Marina

  • Cyrille16 Avr 2022 - 21h04

    Merci pour cet article qui tombe si juste! Je penserais à vérifier la couleurs des ampoules électriques la prochaine fois que je devrai en changer chez moi 🙂
    Quelque part, je comprends les femmes qui se réduisent à leur palette: c’est rassurant de savoir qui on est et ce qui nous va, sans prendre de risques… Mais c’est tellement réducteur!
    Pour ma part, en consultant le Net, je ne me retrouve pas du tout dans les couleurs de ma palette, donc je n’ai aucune envie de la suivre. J’essaie les couleurs qui m’attirent, je sais lesquelles me vont le plus (la plupart des couleurs chaudes), et des essayages m’ont montré que le moutarde et le kaki ne me vont absolument pas (peut-être parce que j’ai la peau assez jaune et que ces couleurs accentuent cela?).
    Cela fait huit ans que je m’appuie sur Bien habillée pour m’inspirer et trouver ce qui me va et m’épanouit, alors que je ne faisais pas vraiment attention à mon apparence.. Un an après, je rencontrais mon mari, séduit entre autres par mon style et mon comportement épanoui 🙂 Puis j’ai quasiment abandonné le noir (seulement pour mes sous-vêtements, un legging et un pull) et je ne porte que des jupes et robes depuis presque deux ans (sauf une journée, pour faire du bateau). J’ai encore du chemin à faire au niveau des accessoires, car mes tenues sont très simples pour l’instant. J’espère transmettre à ma fille ce goût de prendre soin de son apparence, sans tomber dans une coquetterie excessive. Apparemment, c’est plutôt bien parti: à trois ans, elle me montre quelle jupe elle veut que je porte (elle en a des préférées) et réclame de mettre des boucles d’oreilles 🙂
    Merci encore pour ce site et à bientôt!

    • Marina Team BHà Cyrille25 Avr 2022 - 10h04

      Merci infiniment pour ce partage, c’est tellement fort et touchant de te lire !
      Ne t’inquiète pas pour les accessoires, tu vas à ton rythme sans perdre de vue ton objectif, c’est la meilleure façon de faire. Continue à aiguiser ton œil et les accessoires intègreront petit à petit tes tenues. A tout bientôt 🙂

      Marina

      • Cyrilleà Marina Team BH06 Mai 2022 - 15h05

        Merci pour ta réponse! Pour l’instant, mon objectif est de trouver des inspirations pour les accessoires, sans en porter beaucoup: avoir deux enfants en bas âge qui tirent sur tout ce qui brille rend les choses un peu compliqué!