10 solutions pour améliorer son bien-être au travail

Bienvenue surBien HabilléeSi vous êtes nouvelle ici, vous voudrez sans doute recevoir ma vidéo “Les 10 basiques de garde-robe à posséder pour être belle et Bien Habillée !” ?Cliquez pour voir la vidéo !
10 solutions pour améliorer son bien-être au travail

Si, comme le chantait Henri Salvador (« le travail, c’est la santé »), le travail a longtemps été considéré comme une activité peu désirable, on sait aujourd’hui qu’il peut être source d’épanouissement. C’est ainsi que sont apparus de nouveaux concepts tels que la qualité de vie au travail ou le bien-être au travail.

Mais qu’est-ce que c’est exactement que « le bien-être au travail » ? Si l’on se réfère à la définition de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), il s’agit d’un “état d’esprit caractérisé par une harmonie satisfaisante entre d’un côté les aptitudes, les besoins et les aspirations du travailleur et de l’autre les contraintes et les possibilités du milieu de travail”. Dans ce vaste sujet, j’ai choisi de vous présenter dix pistes concrètes pour développer cette subtile harmonie.

www.amzn.to

1) Le bien-être au travail : être mo-ti-vée !

La motivation est à mon sens le facteur-clé du bien-être au travail.

Faire ce que l’on aime

Cela me semble fondamental. Posez-vous donc cette question : est-ce que l’activité que j’exerce correspond à ce que j’aime faire ? Autrement dit, est-ce qu’elle me permet d’exprimer une part de moi-même ?

Pour cela, est-ce qu’elle sollicite mes compétences, est-ce qu’elle me met au défi et est-ce qu’elle m’apporte une gratification ? Par ailleurs, est-ce que mon travail a un sens dans ma vie, est-ce qu’il est en rapport avec mes valeurs ? Et si je travaille dans une entreprise, sa culture et son projet m’intéressent-ils ? Sont-ils en rapport avec mes valeurs ?

Répondre à ces questions n’est pas toujours facile car cela implique d’apprendre à se connaître soi-même et demande du temps. Néanmoins, en réfléchissant à ces questions, vous pourrez trouver votre motivation ou peut-être vous orienter vers une nouvelle voie…

J’ai toujours rêvé de devenir œnologue !

Femme actuelle

Ma coiffeuse, qui semble avoir bien compris cette dimension, a affiché un petit panneau dans sa vitrine qui reprend une citation de Confucius :

Découvrir Léon
Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie.

Avouez que cela donne envie d’aller se faire coiffer chez elle !

Pinterest

Mais parfois, pour différentes raisons, on ne fait pas ce que l’on aime. Dans ce cas, Philippe Laurent, coach et spécialiste du bonheur au travail, conseille d’essayer d’aimer ce qu’on fait. « Vous ne regretterez jamais de donner le meilleur, même pour une tâche sans plaisir sensible », précise-t-il. Cela me semble bien sur le papier, mais difficile à appliquer sur le long terme…

Alors quand le bonheur n’est pas au rendez-vous, Frédérique Rappenne, consultante en ressources humaines, conseille de se créer un espace mental, un espace de rêve. Il s’agit de prendre le temps d’élaborer un plan B pour pouvoir partir (si la possibilité se présente), par exemple, en mettant à jour son CV et son profil LinkedIn.

Jouer un rôle dans la société

Un autre aspect de la motivation est celui de l’utilité de notre travail et de notre rôle dans la société. Posez-vous cette question : est-ce que l’activité que j’exerce me donne le sentiment d’apporter une réelle contribution à la vie de la collectivité ou de réaliser quelque chose d’important ? Que l’on soit employé, chef d’entreprise ou indépendant, cette dimension me semble nécessaire pour combler notre besoin de reconnaissance.

kinésithérapeute femme

Kinésithérapeute ou ergothérapeute, des métiers au service des autres

www.livestrong.com

2) Bien s’habiller pour se sentir bien au travail

Tiens, cela me rappelle le titre d’un excellent blog ! 🙂

Car oui, Mesdames, vous pouvez améliorer votre bien-être au travail grâce à votre tenue. Je vous invite donc à lire ou à relire l’article : Comment bien s’habiller au travail ?

En effet, vous y découvrirez que la tenue est importante car elle stimule la confiance en soi et la créativité.

Pinterest

Voici deux conseils :

  • Veillez à bien respecter le dress-code de votre entreprise
  • Cultivez l’élégance jusque dans le détail (notamment avec des mains soignées et un parfum discret).

3) Travailler dans un environnement favorable

Observez maintenant votre environnement de travail : est-il possible d’améliorer son confort, de l’embellir ou de le personnaliser de façon à ce que vous vous y sentiez bien ?

Pour avoir fréquenté de nombreuses salles d’attente, je peux vous dire que certaines me donnaient réellement envie de rencontrer les professionnels qui exerçaient dans ces locaux, alors que d’autres m’incitaient à fuir.

Pinterest

Voyez aussi si vos horaires peuvent être plus flexibles. Ainsi, vous pourrez mieux vous organiser et harmoniser davantage votre vie professionnelle et votre vie personnelle (un sujet que nous aborderons à la fin de cet article).

Dans certaines professions, le télétravail (c’est-à-dire la possibilité de travailler depuis son domicile) est possible. Cette organisation présente des avantages (elle augmente la productivité, diminue le stress et la fatigue liée aux transports et fait baisser les coûts de transport) mais aussi des inconvénients (elle peut diminuer le lien social).

4) Bien gérer ses priorités

Pour prévenir le stress et améliorer son bien-être au travail,  il est important d’apprendre à mieux gérer ses priorités. Parmi les nombreuses stratégies qui existent, j’ai choisi de vous présenter un concept que je trouve simple, efficace et qui peut aussi vous être utile dans votre vie personnelle : la matrice d’Eisenhower.

Cette matrice combine deux facteurs : l’importance (en ordonnée) et l’urgence (en abscisse).

blog.rh-solutions.com

Quatre possibilités s’offrent à vous :

  1. important et urgent = à traiter tout de suite
  2. important et non-urgent = à planifier
  3. non important et urgent = à déléguer
  4. non important et non urgent = à supprimer

L’importance est le paramètre prioritaire mais elle n’est pas toujours facile à déterminer. Posez-vous cette question le matin en arrivant au travail : qu’est-ce qui est important pour moi aujourd’hui ? Autrement dit : dans mon travail, qu’est-ce qui est utile, qu’est-ce qui va apporter de la valeur ? Ca y est, vous avez trouvé ? Alors, notez ces tâches dans les cases 1 ou 2 (en fonction de leur urgence) et mettez-vous au travail en restant focalisé sur votre objectif.

L’urgence est déterminée par le temps dont on dispose par rapport à l’échéance. Que l’on soit collaborateur ou manager, il est donc indispensable de savoir fixer ou se fixer des échéances.

D’une manière générale, priorisez toujours l’importance sur l’urgence

Découvrir Léon
Dwight David EISENHOWER a dit :
Les choses urgentes sont rarement importantes et les choses importantes sont rarement urgentes.

5) Devenir une experte

Pour éviter que la routine ne s’installe et que la motivation baisse, donnez vous des objectifs de progression : je vous encourage fortement à vous former, à valider vos acquis et à développer vos compétences. Vous pourrez ainsi élargir votre champ d’action ou devenir une experte dans votre domaine et stimuler votre créativité.

Allez Mesdames, on retourne à l’école.

www.lesressourceurs.com

6) Entretenir de bonnes relations professionnelles

Améliorer son bien-être au travail passe aussi par une bonne entente et une relation de confiance avec ses collègues. Voici six choses à faire et quatre choses à ne pas faire :

Six choses à faire :

  1. Souriez (et on vous sourira), soyez positive.
  2. Trouvez la bonne distance dans la relation (c’est-à-dire sans froideur ni familiarité). Vos collègues sont des êtres humains mais pas vos potes de badminton.
  3. Retenez les noms et prénoms de vos collègues (un “Bonjour Lisa !” est beaucoup plus agréable qu’un bonjour tout court).
  4. Apprenez à écouter sincèrement ce que vos collègues vous disent.
  5. Apportez votre soutien aux collègues qui en ont besoin.
  6. Agrandissez votre réseau (allez vers les autres, sachez leur demander de l’aide, solliciter leurs compétences).

Quatre choses à ne pas faire :

  1. Critiquer vos collègues (langues de vipère s’abstenir !).
  2. Mobiliser la parole en réunion (préparez ce que vous avez à dire avant).
  3. Vous comparer aux autres.
  4. Donner des ordres (apprenez à demander poliment et/ou à solliciter des avis). Je connais un chef de service qui finissait souvent ses emails par un très agréable « Qu’en pensez-vous ? ».

Si vous ajoutez ces conseils aux qualités humaines dont vous disposez déjà, il est fort probable que vous receviez un jour en cadeau un joli mug comme celui-ci :

Pinterest

7) Communiquer pour se sentir plus épanouie

Que vous soyez collaborateur, manager ou travailleur indépendant, vous vous sentirez mieux au travail (et vous serez plus efficace) si vous communiquez mieux avec vos collègues, vos supérieurs, vos collaborateurs et vos clients :

Annoncez la couleur

Si vous êtes manager, donnez des objectifs clairs. Si vous êtes dirigeant d’entreprise, communiquez votre vision de l’avenir.

se sentir épanouie en communiquant

rawpixel.com

Expliquez ce que vous faites même si cela vous paraît évident

Cela peut concerner votre activité en général (quand vous commencez une nouvelle activité ou quand vous commencez un nouveau poste) ou en particulier, par exemple sur un travail en cours.

Communiquez en cas de problème (SOS !!!)

Il est préférable de signaler un problème lorsqu’il se présente et de solliciter les bonnes personnes ressources pour le résoudre plutôt que de perdre du temps toute seule dans votre coin.

Choisissez le bon moment et le bon lieu

Si votre interlocuteur n’est pas disponible, convenez d’un rendez-vous.

Utilisez le bon moyen

Il n’y a pas que les emails dans la vie. Parfois, il vaut mieux utiliser le téléphone (n’ayez pas peur de parler aux gens : souriez, prenez votre plus belle voix d’hôtesse de l’air et le tour est joué !).

Enfin, mettez-y les formes…

… car les bonnes manières sont toujours appréciées (n’oublions pas, chères lectrices, que nous sommes sur un blog de style). Soyez donc polie en toutes circonstances et avec tout le monde, à l’oral comme dans vos emails.

Pinterest

8) Prendre en compte les émotions

J’en vois déjà certaines d’entre vous froncer les sourcils… Car oui, les émotions sont encore un tabou dans le monde de l’entreprise mais cela pourrait bien changer. En effet, les dernières recherches en neurosciences montrent que la prise en compte des émotions est fondamentale pour le bien-être au travail.

Comprenons-nous bien : il ne s’agit pas de se laisser submerger par ses émotions sur son lieu de travail, mais de savoir les identifier (chez soi ou chez les autres) et d’arriver à mettre des mots sur ce que l’on ressent. C’est ce qu’on appelle « l’intelligence émotionnelle » comme l’explique Riadh Lebib, Docteur en neurosciences.

Pour vous aider à les identifier, voici les cinq émotions positives les plus ressenties au travail :

  • la concentration
  • la confiance en soi
  • l’énergie
  • la motivation
  • le calme

Et les six émotions négatives :

  • la fatigue
  • l’anxiété
  • le stress
  • la contrariété
  • la tension
  • la colère

Identifier et nommer les émotions permet non seulement d’agir avec sagesse mais aussi d’améliorer ses performances en valorisant les émotions positives.

www.enricomariabellucci.com

Voici deux exemples pratiques et pleins de bon sens, l’un avec une émotion positive et l’autre avec une émotion négative :

  • Pour les apprentissages et  la formation : un collaborateur sera plus réceptif et sa mémoire sera plus efficace s’il a préalablement ressenti une émotion positive, car la structure neurologique impliquée dans la mémoire (l’hippocampe) fonctionne mieux lorsqu’elle reçoit de la dopamine (sécrétée lors des émotions positives).
  • Pour les décisions importantes : si vous êtes dans un mauvais jour, sachez reporter une décision stratégique.

9) Harmoniser vie professionnelle et vie privée

La frontière entre vie professionnelle et vie personnelle a tendance à devenir de plus en plus poreuse. Que celle qui n’a jamais regardé ses mails professionnels à la maison me jette la première pierre !

www.femmesleaders.ch

Voici trois conseils tout simples pour ménager votre équilibre :

  1. Evitez de rapporter du travail à la maison (même si vous ramenez votre ordinateur portable à la maison)
  2. Limitez la consultation de vos emails professionnels quand vous êtes chez vous (et surtout pas à table ni au lit, de grâce !).
  3. Gardez-vous du temps pour vous dans la semaine afin de pratiquer une activité qui vous tient à cœur, de lire l’article : Comment se mettre au sport ou de ne rien faire du tout !

10) Etre indulgent avec soi-même

Le bien-être au travail passe aussi par la bienveillance envers soi-même.

Bill Gates lui-même a connu des hauts et des bas dans sa carrière. Alors pourquoi pas vous ? Apprenez à tirer partie de vos erreurs et de vos échecs.

Découvrir Léon
Winston CHURCHILL a dit :
Le succès, c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme.

Cultivez la tempérance et évitez de vous impliquer jusqu’au burn-out. Voilà qui est bien plus facile à dire qu’à faire, car derrière cette dénomination explosive se cache un syndrome d’installation insidieuse.

J’en reviens donc aux émotions et à la communication : sachez déceler la fatigue ou tenir compte des remarques de votre entourage, par exemple lorsque l’on vous dit « tu as l’air fatigué ». C’est qu’il est peut-être temps de lire : Comment éliminer durablement le stress ou de vous octroyer quelques minutes de méditation pendant votre pause au travail.

Doctissimo

Terminez votre journée en relevant un point de satisfaction. Cela vous permettra de rejoindre les vôtres dans un esprit plus positif.

Florence Servan-Schreiber recommande même « trois kifs par jour » pour augmenter son espérance de vie. Et si vous trouviez l’un de ces trois kifs au travail ? Ajoutez à cela cinq fruits et légumes par jour et vous pourrez dire adieu au médecin !

Le mot de la fin

J’ai envie de terminer cet article sur cette note positive « Vivons heureux et nous vivrons plus longtemps ! » en vous souhaitant d’exercer votre activité professionnelle avec joie et élégance.

J’espère que les pistes proposées ici pourront vous y aider et, si vous avez d’autres idées, je vous invite à venir les partager avec nous en commentaire, juste ci-dessous, tant le sujet est vaste et nos métiers différents.

1001 cocktails

Quelques références pour aller plus loin :

Le défi positif, Thierry Janssen, éditions Les liens qui libèrent, 2011

Les entreprises humanistes, Comment elles vont changer le monde, Jacques Lecomte, éditions Les arènes, 2016

Comment se faire des amis, Dale Carnegie, Le livre de poche, 1990

Le pouvoir de la confiance, Stephen M.R. Covey, éditions J’ai lu, 2015

La magie de voir grand, David J. Schwartz, éditions Un monde différent, 1983

Trois kifs par jour, Florence Servan-Schreiber, éditions Marabout, 2014

Le carnet du savoir-vivre au bureau, Laurence Caracalla, 2009

L’ANACT, agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail

Scientific brain training, Human(s) matter, les neurosciences et le digital au service de l’humain

Linkedin, réseau social professionnel

 

Et vous, quelles solutions mettez-vous en place pour améliorer votre bien-être au travail ? Dites-le nous en commentaire, on a hâte de vous lire !

Image de couverture : pinterest.com

Armelle Team BH
À propos de : Armelle Team BH
Maman d'une tribu et orthophoniste, je m'intéresse à la santé et au développement personnel. Je souhaite partager ici mon expérience pour aider les femmes à se sentir aussi bien dans leur corps que dans leur tête... à chaque étape de la vie !
Voir tous les articles de : Armelle Team BH
BienvenueBienvenue
Vous reprendrez bien une dose de style ?

Je vous envoie mon kit de survie Bien Habillée directement dans votre boite mail ! C'est cadeau de ma part ;)

Et recevez mes conseils directement dans votre boite mail chaque dimanche. Et si cela ne vous plait pas ? Pas de problème, vous pouvez vous désinscrire en un clic !

Commentaires
4
Réagir à l'article

  • Laura27 Sep 2018 - 07h09

    Merci pour cet article. C’est un sujet tellement important car je pense qu’il y a malheureusement trop de femmes qui ne sont pas heureuses dans leur travail… J’ai bien aimé le point sur l’environnement de travail. La décoration et l’organisation de l’espace de travail, influence beaucoup nos émotions.

    • Marina Team BHà Laura27 Sep 2018 - 10h09

      Merci Laura pour votre message. C’est vrai, si on a la chance de pouvoir personnaliser son espace professionnel, il faut le faire, on s’y sent mieux. On passe quand même beaucoup de temps au travail. A bientôt

      Marina

  • Charlotte06 Oct 2018 - 10h10

    Bonjour ! Je vous écris dans l’espoir de trouver un article sur les longueurs de pantalons. Je fais 1m65, je suis menue, et beaucoup de mes jeans sont trop longs. Par flemme je fais un vilain ourlet retourné à la main, mais je pense les opérer bientôt. Mais voilà, je me perds dans les possibilités : en travaillant dans un lycée j’ai constaté 99% de jeans au-dessus de la cheville mais peut être est-ce trop connoté ado (et peut être fait-il trop froid). Alors les longueurs 9 3/4, les ourlets sur slim ou sur regular voir sur du plus large, les boyfriends retournés, les coupés nets au dessus de la chaussure, les pantalons larges longueur mollet avec une finition “effet déchiré”, ma morphologie de crevette… Je ne sais plus où donner de la tête 🙂 à l’aide !!! (et très bonne journée, vous changez ma garde robe en mieux)

    • Marina Team BHà Charlotte10 Oct 2018 - 22h10

      Bonjour Charlotte,

      Je ne trouve pas qu’un jean au-dessus de la cheville fasse trop ado. Mais il faut choisir un beau denim, bleu indigo, brut, de belle qualité pour ne pas faire trop décontracté. Sinon, un pantalon de ville 7/8è permet de s’habiller de façon chic et contrairement à ce qu’on pourrait penser, ça allonge la jambe 😉 Pour d’autres conseils pour s’habiller quand on est mince : https://www.bienhabillee.com/comment-shabiller-quand-on-est-mince/. A très bientôt !

      Marina