Comment être belle après la grossesse ?

Bienvenue surBien HabilléeSi vous êtes nouvelle ici, vous voudrez sans doute recevoir ma vidéo “Les 10 basiques de garde-robe à posséder pour être belle et Bien Habillée !” ?Cliquez pour voir la vidéo !
Comment être belle après la grossesse ?

Bébé est arrivé et vous êtes devenue maman : recevez toutes nos félicitations pour cette double bonne nouvelle ! Après la grossesse, c’est une nouvelle aventure qui commence pour vous et elle démarre sur les chapeaux de roues puisque vous êtes d’astreinte 24 heures sur 24, 7 jours sur 7…pour une durée indéterminée. Comment être belle après la grossesse ?  Parfois, vous avez même l’impression que toute votre attention est focalisée sur votre bébé et c’est bien normal durant les premières semaines. Dans ces conditions, il est difficile de penser à soi.

La fatigue aidant, il se peut même que certaines idées noires viennent vous titiller entre deux tétées ou entre deux bibs comme, par exemple, « je me trouve moche » ou bien « où est passé mon corps d’avant ? ».

Si c’est votre cas, cet article est fait pour vous ! En identifiant les problèmes qui peuvent se poser et leurs solutions, vous allez découvrir ici comment vous sentir belle à nouveau dans votre corps de jeune maman. Alors, elle est pas belle la vie ?

1) Gérez votre sommeil comme un portefeuille d’actions

Votre sommeil, c’est votre trésor, votre capital-forme et bonne humeur.

Le problème : bébé ne fait pas ses nuits.

Les solutions : En bon trader, surveillez les opportunités et agissez dès que l’occasion se présente nuit et jour ! Si vous allaitez, allez vous coucher le soir dès que bébé dort. En journée, faites la sieste ou allongez-vous systématiquement pendant les siestes de bébé.

 

Bellabeat

Si vous donnez le biberon, embauchez le papa (si cela est possible) et organisez des tours de garde (un biberon chacun son tour, ou bien une plage horaire chacun, ou bien encore une nuit de garde chacun, soyez créatifs !).

Le coup de chance : Si votre bébé fait ses nuits à la sortie de la maternité (ce qui est néanmoins assez rare, assurez-vous tout de même qu’on ne vous ait pas refilé une marmotte en salle d’accouchement), vous ne savez pas la chance que vous avez ! Vous allez faire des envieuses et vous resterez belle comme une rose.

Découvrir Léon
Votre sommeil
C’est votre trésor, votre capital-forme et bonne humeur.

 

 

2) Prenez soin de votre squelette

Je considère qu’il y a deux grandes aventures humaines : la conquête de l’espace et la maternité. Mais chacune a un prix. De retour sur terre, les astronautes présentent des troubles musculo-squelettiques importants, alors ne soyez pas étonnées, Mesdames, de présenter vous aussi quelques douleurs dans le dos ou le bassin.

Le problème : la grossesse et l’accouchement sollicitent progressivement mais fortement la colonne vertébrale et le bassin.

La solution : prenez rendez-vous chez votre ostéopathe. Vos os vous remercieront.

3) Buvez de l’eau

Comme le dit Emma dans cet article, « la beauté de la peau passe aussi par notre assiette ».

Quand on est jeune maman, ces conseils revêtent une importance capitale. Pensez à boire suffisamment d’eau. Si vous allaitez, évitez les jus de fruits (trop acides) et privilégiez les tisanes à base de plantes galactogènes (c’est-à-dire qui stimulent la lactation) telles que le fenouil (en graines), le cumin, l’anis vert et étoilé, le fenugrec, le galega et le chardon-marie.

Vous pouvez préparer votre tisane vous-même ou acheter des compositions toutes prêtes en vrac ou en sachet dans le commerce. Les allemandes vous conseilleront de boire de la bière sans alcool pour sa richesse en malt. A votre santé !

pajeromantique.tumblr.com

 4) Prenez soin de votre peau

Vous allez livrer bataille sur plusieurs fronts :

Proposez à votre corps tout entier une douche écossaise : il s’agit d’alterner des jets d’eau chaude et d’eau froide, afin de stimuler la circulation sanguine et d’activer l’épiderme.

Pour le visage, vous pouvez appliquer les bons conseils d’Anne qui vous trouverez dans cet article: “Ma routine visage beauté naturelle”.

Au niveau du ventre, appliquez régulièrement une crème hydratante formulée avec des actifs raffermissants pour restaurer la tonicité et l’élasticité de la peau. Procédez par mouvements circulaires. Si vous avez pris l’habitude de masser votre ventre, vos cuisses ou vos fesses avec une huile pour prévenir l’apparition des vergetures, continuez cette routine.

Les vergetures ne se forment que lorsque la peau est soumise à une extension dépassant ses limites d’élasticité et que les fibres profondes de collagène se brisent. Vous pouvez vous procurer cette huile spéciale vergetures dans le commerce ou fabriquer la vôtre grâce à la recette d’Anne que vous trouverez dans l’article spécial anti vergeture.

Huile de massage Vergetures Weleda

5) Prenez soin de votre poitrine

Abordons un point sensible pour ne pas dire anxiogène dans l’imaginaire collectif des femmes. La grossesse et l’allaitement abiment-ils la poitrine ? C’est la grossesse qui modifie le volume et donc la tonicité de la poitrine, pas l’allaitement. Donc, que vous fassiez le choix d’allaiter ou non, il n’y aura aucun impact sur votre poitrine.

Le problème bien identifié : la grossesse modifie la tonicité de la poitrine.

Les solutions : porter un soutien-gorge adapté et de préférence en coton est fondamental pendant, après la grossesse et encore plus en cas d’allaitement. Certains modèles sont très jolis à porter en plus d’être confortables. Ensuite, comme pour le ventre, procédez à des massages avec une crème hydratante et raffermissante. Si vous allaitez, veillez à ne pas mettre de crème sur l’aréole et son pourtour afin qu’elle ne soit pas ingérée par votre bébé.

bravadodesigns.com

Le problème surajouté (nous entrons maintenant dans la partie « glamour » de cet article) : vous allaitez et vous avez des crevasses.

La solution : traitez la cause du problème (sachez qu’il existe différentes causes) et soignez vos crevasses. Pour cela, je vais vous livrer ici une astuce quasi-miraculeuse qui m’a été conseillée par une sage-femme spécialisée dans l’allaitement et à laquelle je dédie cet article : « la cicatrisation en milieu humide ». Imbibez une compresse stérile avec votre lait maternel, appliquez la compresse à plat directement sur la plaie, recouvrez avec du film alimentaire (je vous avais prévenues que ce serait glamour) et rhabillez-vous, l’air de rien.

Laissez agir : les nutriments contenus dans le lait vont cicatriser la plaie tout en l’hydratant. Pas de croûte, pas de douleur, pas de produit toxique pour le bébé, tout le monde est content !

Découvrir Léon
Allaitez sans crainte
C’est la grossesse qui modifie le volume et la tonicité de la poitrine, pas l’allaitement.

 

6) Prenez soin de votre périnée

Le péri…quoi ? Puisque nous étions dans le glamour, restons-y quelques instants…

Le périnée, c’est ce muscle méconnu en forme de hamac qui s’étend du pubis au coccyx. Il supporte le poids de nos viscères (vessie, utérus, intestin) quand nous sommes debout et participe à la continence en contrôlant la fermeture de l’urètre, du vagin et de l’anus.

Le double problème : pendant la grossesse, le périnée est sollicité par le poids du bébé. Pendant l’accouchement par voie naturelle, le périnée est fortement distendu. Pensez à votre grand-mère : un tel relâchement peut entraîner des problèmes de fuite ou d’incontinence à plus ou moins long terme.

Les solutions : dans les 6 semaines qui suivent l’accouchement, ménagez votre périnée. Ne restez pas debout trop longtemps, ne portez pas de lourdes charges, ne forcez pas aux WC.

Avantages

6 semaines après l’accouchement, vous pouvez prendre rendez-vous chez votre sage-femme ou votre kinésithérapeute pour quelques séances de rééducation périnéale. Différentes techniques et exercices vous seront proposés. La plupart des gynécologues proposent systématiquement cette rééducation aux jeunes mamans, mais si ce n’était pas le cas, insistez pour vous la faire prescrire.

La bonne nouvelle : il n’est jamais trop tard pour bien faire ! Si vous n’avez pas bénéficié de ces séances lorsque vos enfants sont nés, vous pouvez tout de même entreprendre cette rééducation aujourd’hui…et ceci à tout âge !

Découvrir Léon
Gardez espoir
La rééducation du périnée est possible à tout âge !

7) Etirez-vous et baillez

Les sages-femmes le recommandent, alors pour une fois que vous avez le droit de bailler, profitez-en ! Bailler et s’étirer permettent d’équilibrer le tonus musculaire entre le haut et le bas du corps grâce à la détente. L’équilibre de ce tonus musculaire réduit la pression sur le périnée, ce qui le protège.

Pixabay

Cela est donc bon pour les jeunes mamans mais aussi pour tout le monde… mari, enfants et grands-parents. Allez, essayez pour voir.

8) Remettez-vous au sport

Et la silhouette de sirène dans tout cela, me direz-vous ?

Le problème : j’ai du ventre (et aussi des cuisses et des fesses) et, au secours, je suis toute molle !

Les solutions : si vous allaitez, réjouissez-vous : les kilos de graisse stockés pendant la grossesse vont être utilisés pendant 2 à 3 mois pour fabriquer un lait riche en graisses pour votre bébé. Vous perdrez donc naturellement du poids, à condition d’adopter un régime alimentaire équilibré bien sûr.

2 mois après l’accouchement, vous pourrez également reprendre des sports doux tels que la marche, la natation, le pilates, le yoga, etc. Evitez les sports qui solliciteraient trop violemment les muscles du périnée. Remusclez-vous en douceur et pratiquez avec plaisir !

Une pose de Pilates qui fait rêver “Only Pilates”

 

9) Faites-vous plaisir

N’oubliez pas que vous êtes une femme, alors profitez-en ! Offrez-vous ces séances qu’on adore toutes : un rendez-vous chez le coiffeur, une séance d’épilation, une manucure, un sauna ou un hammam, etc. Mention spéciale pour le massage à s’offrir ou à se faire offrir d’urgence !

Côté garde-robe, vous allez probablement porter vos vêtements de grossesse encore quelques mois après l’accouchement : 2 ou 3 mois. Vous dites… 6 mois ? (d’accord, cela restera entre nous…).  Puis lorsque le moment de reprendre votre activité professionnelle approchera, vous aurez peut-être envie de trier votre garde-robe. Voici comment vous devez vous y prendre.

Sézane

Vous voudrez aussi investir dans des vêtements qui correspondront mieux à votre personnalité. Parfois être maman nous change aussi « dans la tête » et révèle une nouvelle féminité… Dans ce cas, suivez ces 3 conseils indispensables :

  1.  Optez pour de bons basiques en accord avec votre silhouette. C’est la base de la base. Votre silhouette peut évoluer, reprenez vos mesures.
  2.  Achetez moins mais mieux afin d’arrêter d’accumuler les pièces que vous ne mettez pas dans votre dressing.
  3. Prenez votre temps pour trouver les bonnes pièces, et ne vous éparpillez pas lors de vos virées shopping.

J’espère que cet article vous aura donné des pistes pour vous sentir belle à nouveau et confiante après l’arrivée de bébé. Prenez ce qui vous convient et essayez ! Je serai ravie de vous savoir prête à revenir dans la vraie vie pour la croquer à pleines dents. Je parierais même que vous serez encore plus belle et épanouie qu’avant, car pour votre bébé, vous êtes et vous serez toujours la plus belle des mamans !

Laissez-moi votre commentaire ci-dessous, je me ferai un plaisir de vous répondre.

Armelle Team BH
À propos de : Armelle Team BH
Maman d'une tribu et orthophoniste, je m'intéresse à la santé et au développement personnel. Je souhaite partager ici mon expérience pour aider les femmes à se sentir aussi bien dans leur corps que dans leur tête... à chaque étape de la vie !
Voir tous les articles de : Armelle Team BH
BienvenueBienvenue
Vous reprendrez bien une dose de style ?

Je vous envoie mon kit de survie Bien Habillée directement dans votre boite mail ! C'est cadeau de ma part ;)

Commentaires
Réagir à l'article