Comment se débarrasser de ses complexes ?

Bienvenue surBien HabilléeSi vous êtes nouvelle ici, vous voudrez sans doute recevoir ma vidéo “Les 10 basiques de garde-robe à posséder pour être belle et Bien Habillée !” ?Cliquez pour voir la vidéo !
Comment se débarrasser de ses complexes ?

Je ne connais personne dans ce monde qui n’ait jamais été complexé dans sa vie. Même les femmes qu’on peut qualifier de « parfaites » le sont. Autant dire que les complexes sont de véritables poisons qui consument lentement et gâchent chez certaines personnes des années ou pire une vie entière.

J’appartiens à ces personnes qui aiment voir les gens heureux. J’ai longtemps été complexée ou été la confidente de personnes qui l’étaient et j’ai envie de vous apporter ma vision et un soutien à ce sujet. Je n’ai pas la prétention de vous libérer totalement de vos complexes à travers les quelques lignes qui vont suivre mais je souhaite vous aider à comprendre le mécanisme de ces derniers et vous aider à les aborder à travers quelques conseils afin de les mettre là où ils doivent être : aux oubliettes !

1) La provenance des complexes

Bébé et jeune enfant vous n’aviez pas de complexes car vos occupations consistaient à jouer et à observer le monde autour de vous sans préjugés. Plus tard ce monde vous a rattrapée, votre physique vous a semblé être un copier-coller de celui de Quasimodo.

Non, non je n’exagère rien : pas assez ceci, pas assez cela, à vous entendre vous effrayez les enfants sur votre chemin et vous faites la une de Ugly people (un magazine consacré aux gens laids qui n’existe pas encore). 🙂 Réels ou imaginaires vos complexes ne sont pas arrivés là par hasard et font suite à plusieurs facteurs.

  • L’environnement familial

    Si des parents se focalisaient beaucoup sur leur apparence physique il y a de fortes chances pour qu’ils aient transmis ce même comportement à leurs enfants. Les enfants agissent par mimétisme et reproduisent ce qu’ils observent.

    A contrario des parents qui dénigraient leurs enfants dans le passé avec ce type de phrase : « ma pauvre fille, tu es vraiment laide, je ne sais pas ce que je vais bien pouvoir faire de toi » vont ancrer au plus profond de l’enfant cette croyance et il va finir par s’en persuader.

    Paisefilhos.com.br

  • Les événements passés

    Si le corps enseignant ou vos camarades vous humiliaient de façon répétée devant d’autres personnes, cela va vous vous marquer durant de longues années. De la même façon, si vous avez vécu un événement traumatisant en lien avec votre physique celui-ci risque de laisser des séquelles.

  • Une erreur de perception

    Quand on s’observe sur les photos, très souvent on ne s’aime pas. L’image que nous avons de nous au quotidien est l’image reflétée par le miroir. Or celle-ci est erronée car on ne voit pas son véritable visage mais un reflet inversé. Comme nos traits sont asymétriques, la différence peut s’avérer majeure.

Lesaviezvous.net

  • Une image qui s’impose dans notre quotidien

    Les miroirs, vidéos et photos sont apparus sur le tard. Auparavant il fallait disposer d’argent pour posséder un miroir car ils coûtaient très chers. La généralisation de la vidéo et de la photo marquent l’entrée de notre propre image dans notre quotidien. Par conséquent, ces derniers ont eu un impact psychologique important chez les individus et la beauté s’impose là où elle ne devrait pas.

    La chanteuse Adèle a dû supporter bon nombre de remarques sur son poids or son métier est le chant et non pas le mannequinat pas vrai ? Je vais même aller plus loin et vous faire bondir de votre chaise : des études prouvent qu’à compétence égale lors d’un entretien d’embauche, la personne la plus jolie sera embauchée. Pire encore, des enfants beaux obtiendraient de meilleures notes à l’école…

  • La société

    Vous avez sûrement possédé une Barbie dans votre enfance. Cette même Barbie possède un corps qui n’existe tout simplement pas dans la vraie vie mais c’est ce repère que vous aviez enfant. De plus, les images véhiculées par les médias montrent des femmes parfaites de façon récurrente et omniprésente. Par exemple, rien que pour vendre une voiture, c’est une femme sortie du merveilleux monde des canons qui est embauchée ! Où est la logique ? On se le demande !

    Publicité Fiat

    Même les hommes restés jusque-là insensibles commencent à développer des complexes : à force de voir des jeunes hommes, au torse musclé dans les campagnes publicitaires, ils font exploser le chiffre d’affaires des clubs de sport. Après, quant à y aller assidument c’est un autre débat…

    Or tout cela repose sur un énorme mensonge. Il est temps de faire éclater la vérité : les dents blanches et alignées résultent d’un long travail chez un chirurgien-dentiste. Les personnes filmées, photographiées… ont fait de leur corps leur métier et passent des heures à l’entretenir, les photos sont retouchées et sont le résultat de nombreuses prises de vue. Loin de notre quotidien de wonderwoman débordée… Et voilà comment on crée une population complexée et névrosée…

  • Les réseaux sociaux

    Je ne pouvais clore cette partie sans évoquer le caractère néfaste des réseaux sociaux. La vie sur les réseaux sociaux est une véritable mise en scène, les personnes ne montrent que ce qu’elles veulent bien montrer. C’est la même chose en ce qui concerne leur image. Se montrer remporte plus de suffrages que de partager un réel talent avec ses abonnés…

    Anthedesign.fr

    Le selfie se prend toujours de haut et le visage de ¾ car cela affine, les filtres sont monnaie courante et on se maquille à outrance même si on n’a pas prévu de quitter le domicile de la journée. Bref une vraie façade façon Disneyland. Et nous que faisons-nous ? On se compare et quand on commence à se comparer on ouvre tout grand la porte aux complexes !

    Découvrir Léon
    La vie sur les réseaux sociaux est une véritable mise en scène, les personnes ne montrent que ce qu’elles veulent bien montrer.

    Donc, il faut prendre du recul par rapport à cette accumulation d’événements. Quoi que vous ayez subi la beauté reste une notion subjective, vous avez pu déplaire à des personnes dans votre vie mais vous avez eu des compagnons qui sont littéralement tombés sous votre charme. On peut se construire à tout âge et le passé n’existe plus il est important de pardonner et de se concentrer sur le présent.

    Elle.fr

2) Les signes d’une personne complexée

  • L’emploi d’adverbes : trop, pas assez…

    Je ne suis pas assez grande, mes mollets sont trop gros…
    Bref, tous les adverbes sont bons pour se descendre en flèche car oui on manque d’indulgence et de bienveillance envers soi-même !

  • La fréquence

    Un complexe est quelque chose qui revient fréquemment. D’abord, vous essayez de l’occulter mais il revient toujours à un moment donné, un peu comme un boomerang.

    C’est pourquoi on dit même que la plupart des personnes complexées ne passent pas une journée sans évoquer ou penser à leur complexe.

    Femmeactuelle.fr

  • Les complexes: la cause de nos maux

    En général, la personne complexée pense souvent que si elle avait été plus mince, plus grande…sa vie aurait été différente et qu’elle aurait sûrement été plus heureuse , serait devenue PDG d’Apple, actrice dans un blockbuster…rien que ça !

  • La privation

    La personne complexée par ses rondeurs préférera refuser les invitations à la piscine. Elle n’ira pas dans certaines soirées de peur d’être jugée…Un peu comme si elle souffrait d’une pathologie honteuse qu’il faut dissimuler.

    Aufeminin.com

3) Les conséquences de ses complexes

  • Une souffrance bien réelle

    Qu’ils soient réels ou imaginaires, les complexes peuvent gêner le quotidien notamment lors d’événements de confrontation : la fameuse épreuve du maillot de bain l’été sur la plage, les réceptions, parler en public etc. En effet, les complexes poussent les personnes à se mettre en retrait, à ne pas se faire remarquer, à peu parler et la personne va souvent accuser les complexes d’être la cause de ses difficultés : « personne ne m’écoute car je suis trop moche » alors que c’est elle qui s’est mise toute seule à distance des personnes.

  • Parler de ses complexes c’est les rendre visibles aux yeux des autres

    Les autres très souvent ne perçoivent pas vos « défauts », ils sont même plus indulgents envers vous que vous ne l’êtes.

    Bebesetmamans.com

  • Les complexes peuvent être préjudiciables pour votre couple

    Le pire est de les évoquer auprès de votre compagnon. Premièrement parce qu’il éprouve des difficultés à vous persuader du contraire (sentiment d’impuissance) et deuxièmement, parce que si ces complexes prennent beaucoup de place ils vont sérieusement porter atteinte à votre couple.

  • Perte d’opportunités

    En effet, quand on ne s’aime pas il est difficile d’aimer les autres. Si on se met en retrait du fait de ses complexes on ne s’affirme pas et en ne s’affirmant pas on ne se fait pas remarquer par son manager, par les autres…donc à terme cela va peut-être conduire à passer à côté d’une promotion, à gêner vos relations avec les autres…

    Psychologies.com

4) Les solutions pour guérir ces complexes

Quelles que soient les solutions énoncées ci-dessous, je vais être honnête avec vous, le travail sera long et demandera de la volonté. Les complexes peuvent être tellement ancrés depuis plusieurs années qu’ils sont devenus la norme et ne se balaient pas d’un revers de manche. Mais tout est possible si vous vous armez de patience.

  • L’acceptation de soi

    Vivre avec soi c’est s’autoriser à ne pas être parfait et prendre conscience que les autres ne le sont pas davantage. Rien ne sert de se poser des questions en répondant soi-même : comment est-ce que je vais pouvoir trouver un compagnon qui m’acceptera avec mes défauts ? Votre réponse sera : tu n’y arriveras pas. Autorisez les autres (votre entourage proche) à vous fournir la réponse. Et remerciez quand on vous complimente plutôt que de trouver autre chose à dénigrer chez vous.

    Découvrir Léon
    Vivre avec soi c’est s’autoriser à ne pas être parfait et prendre conscience que les autres ne le sont pas davantage

  • Se confronter à ses complexes

    Réfléchir à vos complexes : origine… ne suffit pas. Il faut se mettre en danger et s’exposer au regard des autres de manière régulière et répétée pour effacer les sentiments de gêne et de honte. Par exemple plutôt que de dissimuler ma petite poitrine avec des gros soutiens-gorge push-up, je vais me contenter d’opter pour un triangle sans rembourrage qui la mettra tout aussi bien en valeur.

  • La vision que vous avez de vous est erronée.

    Pourquoi ?

    Parce qu’on passe 24H sur 24 et 7J sur 7 avec soi et qu’on a le temps de s’observer sous toutes les coutures. Ce qui signifie que les autres quant à eux vous perçoivent dans votre intégralité donc ils ne vont pas s’arrêter sur un défaut car ils vous voient dans l’ensemble. De même, une fine bouche peut être compensée par des épaules gracieuses et un ventre plat.

    Pour s’habiller en respectant sa silhouette, cliquez sur le lien suivant : “S’habiller selon sa silhouette”

    Anthedesign.fr

    Quand les gens vous regardent, ils ne voient pas seulement votre aspect physique, ils discernent également votre beauté intérieure. Combien de fois avez-vous trouvé tel ou tel acteur terriblement séduisant ou une personne que vous aviez jugée sévèrement au premier abord, rayonnante ?

    Cela est lié au charisme, à ce que dégage la personne. Au contraire, il existe des « beautés froides », c’est-à-dire des personnes parfaites physiquement mais qui ne dégagent rien.

    Pour avoir confiance en soi, on lit et relit l’article suivant : “Comment avoir confiance en soi physiquement”

  • Faites du sport

    On ne le dira jamais assez, non seulement le sport a un impact positif sur la santé et le moral mais il a le pouvoir d’aider à apprécier davantage son corps. De même, des études montrent que les sportifs paraissent plus jeunes.

    Accessoires-girly.fr

  • Souriez

    Lorsque vous souriez, vous n’utilisez pas moins de 17 muscles. Un sourire sincère envers une personne peut entraîner jusqu’à 500 sourires dans la même journée, impressionnant non ?
    Sorti du contexte des statistiques, sourire fait paraître plus jeune, donne aux gens l’envie d’aller vers vous, libère des émotions négatives et permet de vivre plus longtemps.

    Bref vous passez pour une personne aimable et vous vous préparez à atteindre les 100 ans, donc plus aucune raison d’hésiter !
    De plus, sourire rend séduisante. Ainsi, vous aurez beaucoup plus d’attrait auprès des hommes que la personne hautaine qui ne sait même plus à quand remonte sa dernière risette.

  • Faites diversion

    Peut-être que cela peut vous paraître curieux mais trouvez un sens à votre vie, planifiez un voyage, lancez-vous dans une activité qui va occuper votre esprit : couture, loisirs créatifs, jardinage…
    Quand nous avançons à l’aveugle et que nous avons du temps à revendre, il en résulte que cela a tendance à nous faire un peu trop réfléchir et nous nous observons plus qu’à la normale.

    2girls1mag.com

  • Cultivez votre beauté intérieure

    Tout le monde a déjà jugé sévèrement des couples, surtout quand l’un était très beau et l’autre plus banal ou avec un physique disgracieux.  De surcroît, Nous ne comprenions pas ce qui avait pu séduire l’autre. Pourtant, sachez que l’être peut avoir un pouvoir infini. Par exemple, il y a des personnes avec une bonté, une intelligence, un parcours tellement exemplaires qu’elles irradient et peuvent totalement nous faire changer d’avis sur la notion de beauté.

    Comme vous le savez, votre enveloppe est éphémère, je ne vous l’apprends pas, tôt ou tard le temps prendra le dessus et modifiera votre visage et votre corps. C’est pourquoi vous ne pouvez pas tout capitaliser sur votre physique car vous risquez de passer les dernières années de votre existence très malheureuse. Lisez un maximum d’ouvrages, assistez à des séminaires de développement personnels vous aidera à cultiver le bonheur au quotidien.

    Si malgré tout vos complexes persistent, n’ayez pas peur de vous tourner vers un professionnel. Les thérapies cognitives et comportementales obtiennent de bons résultats. Et n’oubliez pas, aujourd’hui est le premier jour du reste de votre vie, à vous de décider de la suite que vous souhaitez écrire…

    Madmoisellejulie.fr

Image de profil : onestep-boutique.com

 

Audrey Team BH
À propos de : Audrey Team BH
Jeune Trentenaire passionnée de mode depuis le berceau et qui croque la vie à pleines dents . Tournée vers les autres, je préfère partager mes astuces mode plutôt que de les garder égoïstement pour moi. Mes dires seront toujours en accord avec mes pensées et je m'obstine à ne pas suivre tous les diktats de la mode car ils sont nombreux et nous empêchent tout simplement d'être nous.
Voir tous les articles de : Audrey Team BH
BienvenueBienvenue
Vous reprendrez bien une dose de style ?

Je vous envoie mon kit de survie Bien Habillée directement dans votre boite mail ! C'est cadeau de ma part ;)

Commentaires
24
Réagir à l'article

  • KDR15 Oct 2017 - 12h10

    Bonjour,
    Très bon article de fond… Je retiens pour ma part une vérité concernant le regard que les autres posent sur nous : ils nous voient dans notre ensemble, dans notre tout et ne focussent pas sur un point unique. J’ai des amies qui font, disons, un poids plus que généreux et qui ont des cheveux fatigués par les colorations, et pour autant, je ne retiens d’elles que leur bonne humeur, leur sourire, leur joie de vivre.. Souvent d’ailleurs, elles portent des vêtements ou des accessoires qui sont le reflet de leur âme, de leur personnalité et il n’y a que çà qui brille à mes yeux et qui m’attire… A contrario, je croise des “bombes” mais elles sont tellement froides, tellement trafiquées, tellement calculées… qu’elles n’ont rien d’authentique, rien d’humain et finalement rien de beau !!!

    • Audrey Team BHà KDR16 Oct 2017 - 12h10

      Hello Anna

      Ton commentaire résume l’essentiel 😉 merci à toi pour ton retour.

      Bises

      Audrey

  • A.15 Oct 2017 - 12h10

    Merci beaucoup pour cette article qui fait réfléchir.
    Bon dimanche!
    A.

    • Audrey Team BHà A.16 Oct 2017 - 12h10

      Hello Asmaa

      Merci pour ton retour.

      Bises

      Audrey

  • linda15 Oct 2017 - 12h10

    so true ! ….. merci Audrey,
    la Beauté, pour moi, c’est s’aligner avec sa propre singularité et l’honorer, chacun(e) est unique, n’est-ce-pas là 1 cadeau merveilleux de la Nature ?
    🙂 linda

    • Audrey Team BHà linda16 Oct 2017 - 12h10

      Hello Linda

      Merci pour ton retour et je suis totalement d’accord avec ta vision 😉

      Bises

      Audrey

  • Patricia15 Oct 2017 - 13h10

    Merci Audrey, pour cet article qui réchauffe le cœur et fait du bien au moral.

    • Audrey Team BHà Patricia16 Oct 2017 - 12h10

      Hello Patricia

      Merci à toi pour ton retour.

      Bises

      Audrey

  • platano Frédérique15 Oct 2017 - 13h10

    Super intéressant votre article Mlle Audrey, très complet. Je suis passée par la case complexe, des mon jeune âge, à l école bien sur, les enfants me surnommaient peau rouge, car très émotive, je rougissais pour un rien, .à l adolescence j ai commencé à cacher ces rougeurs sous une épaisse couche de fond de teint, on aurait dit que j étais en cire, lorsque je regarde ces anciennes photos….à 17 ans et demie, (très important le demie!!!), Je rencontre mon futur mari, envolés mes complexes pour un certain temps….les complexes sont toujours dépendants du regard des autres….donc d autres complexes ont surgis, car je manquais de confiance en moi….mon mari me taquinait souvent sur de menus détails, je prenais très au sérieux….et un jour j ai dit stop au complexes. On est comme on est et j ai appris à m accepter, puis à m aimer, et ma vie a changé. Cela a pris du temps, mais j y suis arrivée…tout est possible, il suffit de le vouloir, et de s en donner les moyens. Merci pour cet article qui peut donner le coup de pousse à certaines personnes. Bon dimanche Fred

    • Audrey Team BHà platano Frédérique16 Oct 2017 - 12h10

      Hello Fred

      Merci pour ton retour et ce joli témoignage qui montre tout simplement quand quand on décide d’en finir avec les complexes c’est possible.
      Cela prend du temps mais Rome ne s’est pas construite en un jour n’est-ce pas ? 😉

      Bises

      Audrey

  • L HENORET Marie-claire15 Oct 2017 - 18h10

    Merci pour ce texte encourageant et décomplexant! Merci pour tous ces mots que vous avez utilisez dans l intention de donnez de l espoir, de l énergie et de la confiance en soi! Merci milles fois merci.

    • Audrey Team BHà L HENORET Marie-claire16 Oct 2017 - 12h10

      Hello Marie-Claire

      Il n’y a rien de plus gratifiant que d’apporter aux autres alors si j’ai pu avoir une influence positive en rédigeant cet article et bien je suis la plus heureuse 😉

      Et merci à toi pour ton retour.

      Bises

      Audrey

    • Audrey Team BHà L HENORET Marie-claire16 Oct 2017 - 12h10

      Hello Marie-Claire

      Merci à toi pour ton retour juste adorable 😉

      bises

      Audrey

  • Lamia15 Oct 2017 - 22h10

    Bonsoir . Je viens de tout lire avec un grand intérêt …C’est comme si cela m’était destiné .Merci infiniment pour ce partage fabuleux .Vous êtes si rassurante .Pour ma part ,il y a du boulot ,bourrée de complexe comme je suis ! Des complexes que je trimbale depuis toujours et qui m’ont tant freinée dans la vie ! Consciente de mon potentiel ,mais incapable d’avancer ,d’oser ,de m’affirmer et de me réaliser ! Je suis contente de constater qu’il est possible de surpasser tout ca . Merci !

    • Audrey Team BHà Lamia16 Oct 2017 - 12h10

      Hello Lamia

      Tu sais au final ce qu’il y a de plus magique dans la vie ? C’est que rien n’est figé !
      A toi de modifier ton système de pensée et tu verras que tout sera plus sympa 😉

      Bises

      Audrey

  • Catherina16 Oct 2017 - 00h10

    Merci Audrey pour ce bel article, c’est très juste, très complet et une vision éclairée. Il y a beaucoup de choses à ce sujet qu’on sait, mais c’est bien de nous le remettre en mémoire par ce texte. Ce que tu as pris le temps de rédiger pour parler de ce sujet va faire du bien à beaucoup de femmes. Bonne continuation.

    • Audrey Team BHà Catherina16 Oct 2017 - 12h10

      Hello Catherina

      Merci à toi pour ce joli commentaire plein de bienveillance.

      Bises

      Audrey

    • Audrey Team BHà Catherina16 Oct 2017 - 12h10

      Hello Catherina

      Merci à toi pour ton retour, tu es adorable.

      Bises

      Audrey

  • virginia16 Oct 2017 - 09h10

    Bonjour Audrey,
    Merci pour cet article passionnant. Je suis d’accord avec toi sur le temps qu’il faut pour travailler sur ses complexes : C’est même à mon avis l’histoire de toute une vie… Je pense que l’âge nous aide à prendre plus d’assurance, le travail nous amène souvent à prendre plus de responsabilités, donc prendre plus la parole, se mettre en avant, s’assumer avec ses points forts et ses faiblesses….L’amour des autres, le regard de mon compagnon, de mes enfants m’aident à me sentir une femme et une mère bien das sa peau.
    Je te rejoins pour la partie concernant l’enfance, je fais partie de celles qui ont eu une éducation à l’ancienne: Se taire, ne pas se faire remarquer, les humiliations….Aujourd’hui nous sommes plus attentifs à respecter les enfants et à les aider dans leur épanouissement. Peut-être moins de complexes pour les générations futures…A voir, bises,

    • Audrey Team BHà virginia16 Oct 2017 - 12h10

      Hello Virginie

      Merci pour ton partage de vie.

      Je te rejoins totalement et c’est bien justement de faire différemment avec ses enfants 😉

      Bises

      Audrey

  • Vanessa29 Oct 2017 - 19h10

    Bonsoir à toutes!

    Très bon article. Pour ma part j’imagine que j’aurai toutes les raisons de complexer. Et je “complexe” sur certaines choses. Mais au final j’ai décidé d’essayerdarreter de me juger. Tant pis pour mon mètre 80 que je n’atteindrait jamais et le 40 dans lequel je ne rentrerais jamais non plus. Je me suis fixé comme idéal de beauté de devenir La meilleure version de moi même selon mes propres critères. Je me suis mise à la gym, je mange un peu plus sein et grave au port constant d’un corset j’arbitre une jolie silhouette en X (mon idéal). Et au final 1m77 pour 77 kg c’est plutôt pas mal. Merci à toute l’équipe de La team BH

    • Audrey Team BHà Vanessa07 Nov 2017 - 13h11

      Hello Vanessa

      Quel joli message porteur de bonnes ondes ! Tu as tout compris et c’est juste top 😉

      Bises

      Audrey

  • Sophie Vinclaire01 Nov 2017 - 21h11

    Bonjour Audrey, très chouette article. J’ai beaucoup aimé les solutions que vous proposez: le fait de faire du sport, sourire, faire diversion. Cela me parle énormément. Il parait que le cerveau met 21 jours à se reconditionner sur un chemin positif et bienveillant. Après un 2e accouchement il y a 7 mois et des nuits très difficiles, ma fatigue a raison de moi et j’ai grand besoin de surmonter ma petite voix intérieure qui tend à voir les choses en noir en ce moment. Chaque jour, je me répète qqs unes de ces phrases pour que mon cerveau se reconditionne positivement: je lâche prise et je prends du temps pour moi, je m’aime comme je suis, j’écoute ma petite voix intérieure, je fais du mieux que je peux, je souris à la vie 🙂 Merci pour cet article qui rejoint mes objectifs du moment et qui fait du bien. J’aime beaucoup les conseils de ce blog. Ils me motivent aussi dans mon activité de blogueuse pour laquelle je dois bosser dur et garder confiance. A bientôt!

    • Audrey Team BHà Sophie Vinclaire07 Nov 2017 - 13h11

      Hello Sophie

      Merci pour ton retour.
      Tu as tout à fait raison, il faut “duper”notre cerveau. Le travail peut parfois prendre un peu de temps mais ce n’est pas grave, l’essentiel est de commencer à faire quelque chose pour soi et c’est ce que tu fais donc continue ainsi !;-)

      Bises

      Audrey