Comment bien s’organiser avec des enfants au quotidien ?

Bienvenue surBien HabilléeSi vous êtes nouvelle ici, vous voudrez sans doute recevoir ma vidéo “Les 10 basiques de garde-robe à posséder pour être belle et Bien Habillée !” ?Cliquez pour voir la vidéo !
Comment bien s’organiser avec des enfants au quotidien ?

Dans nos vies trépidantes de femmes actives-mamans, il n’est pas toujours facile de trouver l’équilibre pour s’organiser au quotidien avec des enfants. Je vous propose donc aujourd’hui un article très pratique tiré de mon expérience personnelle en famille pour vous aider à mieux vous organiser : en développant leur autonomie, en apprenant à anticiper, en mettant en place des routines, en communiquant efficacement, en osant demander de l’aide, sans oublier de profiter des week-ends ou de moments réservés pour vous, vous gagnerez en sérénité.

 

1) S’organiser avec des enfants : développer l’autonomie

 Je commence par ce point parce qu’il me semble essentiel pour deux raisons que j’ai personnellement éprouvées : La première est  qu’élever ses enfants consiste, entre autres, à les accompagner pour qu’ils développent leur autonomie. La deuxième est pragmatique : vous éviter de vous épuiser. Ce que vos enfants font, vous n’aurez pas à le faire !

Cela semble évident sur le papier et pourtant il m’a fallu trois enfants pour le comprendre. Je faisais en effet partie de ces mamans qui avaient tendance à se sacrifier pour leurs enfants, à faire à leur place (ranger les jouets, préparer les vêtements, préparer le goûter pour le lendemain), la parfaite mère poule aimant être chargée. La naissance de mon troisième enfant m’a rapidement montré mes limites et m’a convaincue de m’organiser autrement. Voici donc quelques conseils tirés de mon expérience personnelle :

 

Commençons par le rangement :

Apprenez à vos enfants à ranger leurs jouets. Cela peut se faire très tôt : un petit de 18 mois peut prendre l’habitude de ranger ses jouets avant d’aller se coucher. Cela suppose de mettre à sa disposition des emplacements pour ranger (boîtes, placards) et de ranger les jouets toujours au même endroit.

Quand l’enfant grandit, apprenez-lui à ranger par catégories (les Lego dans une boîte, les livres dans une autre, les poupées encore ailleurs, etc.), cela développera ses capacités cognitives.

Apprendre à ses enfants à ranger

Archzine

Ranger son linge propre. A la louche, je dirais qu’à six ans un enfant est capable de ranger son linge au bon endroit à condition d’avoir identifié les zones de rangement (sous-vêtements, tee-shirts, pulls, pantalons, robes et jupes, vêtements de sport).

Déposer son linge sale dans le bac prévu à cet effet. Comme le dit si bien Titiou LECOQ « arrêtons de ramasser les chaussettes sales » et je rajouterais « en boule ». Dès que votre enfant sait se déshabiller seul, donnez-lui l’habitude de déposer son linge sale dans le bac.

Prendre l’habitude de faire son lit. Rabattre une couette sur un lit et y glisser pyjama ou chemise de nuit prend à peine une minute et ça vous change l’aspect d’une chambre.

Osons un petit calcul rapide avec 3 enfants : 365 minutes * 3 = 1095 minutes soit environ 18 heures gagnées pour vous en une année !

Chambre d'enfant bien rangée

Pinterest

Continuons avec la vaisselle :

Vider le lave-vaisselle

C’est rendre service à toute la famille. Un enfant de deux ans peut déjà aider ses parents en sortant la vaisselle du lave-vaisselle mais je vous accorde que c’est un peu périlleux. A partir de cinq ou six ans, vous risquerez moins de casse et votre enfant aura facilement mémorisé l’emplacement des assiettes, des couverts, des verres et des casseroles.

Enfant lave-vaisselle

www.beko.co.uk

Mettre la table

Ca aussi, c’est rendre service à la famille. En plus, cela permet de développer les compétences en mathématiques, puisqu’il faut prévoir la bonne quantité de matériel pour économiser les déplacements ! Cette activité peut commencer très tôt : un enfant de deux ans peut amener à table les objets non fragiles (sets de tables, serviettes, son assiette et son verre en plastique. Pour la vaisselle plus fragile, attendez cinq ou six ans (comme pour le lave-vaisselle).

Débarrasser la table

Donnez l’habitude à votre enfant de débarrasser son bol ou son assiette après chaque repas, voire de les mettre directement dans le lave-vaisselle.

Pour plus d’astuces sur le rangement, consultez l’article : “La magie du rangement de Marie Kondo

Finissons par le ménage :

A moins de vouloir conserver le monopole de l’aspirateur, du balai ou de la balayette, il est vivement conseillé de demander aux enfants de passer un coup de balayette sous la table après manger ou de passer sommairement l’aspirateur dans leur chambre.

Pour les fans de l’aspirateur : la version jouet !

www.keytrade.top

Et pour organiser le tout, répartissons les rôles :

Il y a deux ans, ma belle-mère a eu la bonne idée de m’offrir un almanach « Kifékoi ». Il s’agit d’un planning à suspendre avec des autocollants qui permet de visualiser les tâches de chacun et les événements marquants du mois. Voilà ce que cela donne chez nous pour les enfants :

  • Chacun alterne sa semaine de lave-vaisselle et de mise de couvert
  • Les vacances sont notées
  • Les sorties ou activités spéciales sont notées, ainsi que les rendez-vous médicaux.

Outre la visualisation immédiate du  planning sur un mois, je trouve que cet outil écrit présente deux autres avantages : il soulage la mémoire de tout le monde et engage chacun à respecter ses tâches.

Nous le préparons ensemble chaque début de mois.

Autre option : le tirage au sort !

s'organiser avec des enfants

Pinterest

Découvrir Léon
Chacun son rôle
Moi, mon truc, c'est la gestion des croquettes.

2) Anticiper pour s’organiser avec des enfants

Je passe maintenant à un autre point crucial : sachez que grande fratrie rime avec inertie. Alors, pour éviter de perdre du temps à chaque départ de la maison ou lors de la préparation des repas, je vous propose d’anticiper. Voici quelques astuces pratiques :

 

Préparer les affaires la veille pour le lendemain

En fonction de la météo du lendemain, préparez les vêtements de vos enfants pour le lendemain matin. S’ils sont grands, ils peuvent le faire eux-mêmes.

Et puis bien sûr, il y a les sacs : Je veux parler, par exemple, du sac du collégien avec les bons cahiers, du cartable de CM1 avec le goûter, des sacs de sport, du sac du petit-dernier avec une tenue de rechange pour la garderie… mais aussi de votre propre sac pour aller au travail, voire de votre sac de sport également. Autant dire que ça fait pas mal de sacs devant la porte !

Pinterest

Planifier les repas

Avec ma fratrie, j’ai vite renoncé à cuisiner au jour le jour : les menus de la semaine sont préparés à l’avance, au moment où mon mari et moi rédigeons la liste des courses. Les enfants et surtout les ados peuvent participer au choix des menus (vous éviterez ainsi à vos oreilles les commentaires délicats du style « On mange toujours la même chose » ou « Je préfère manger au self, parce qu’il y a du choix »). Donc, les enfants, qu’est-ce que vous voudriez manger cette semaine ?

D’autre part, je vous conseille également d’adapter vos menus au temps dont vous disposez chaque jour : si vous savez que vous rentrez tard le jeudi, ne planifiez pas un bœuf bourguignon ce soir-là, préférez l’option « pizza/salade », une valeur sûre et rapide appréciée de tous.

Je vous invite à lire ou à relire l’article : “Comment gagner du temps en cuisine” dans lequel vous découvrirez moult autres astuces pour mieux vous organiser au quotidien avec la cuisine au “format familial ».

Pinterest

3) Mettre en place des routines pour bien s’organiser avec des enfants

Avec mes enfants, j’ai eu longtemps l’impression de radoter avant d’être sénile : « Mes petits chats, quand vous vous levez le matin, vous vous habillez, vous faites votre lit et vous descendez prendre votre petit-déjeuner. Vous jouerez après ». Une phrase rappelée une fois, trois fois, dix fois, tous les jours. Et puis, j’ai eu l’idée de mettre en place des routines pour économiser mon énergie et mes cordes vocales (merci mon expérience professionnelle d’orthophoniste !). Au fil du temps, nous avons donc développé trois routines à la maison :

  • La routine du matin (quand les enfants étaient en primaire)
  • La routine du retour de l’école
  • La routine du soir

Il s’agit d’une ckeck-list affichée dans la chambre : une procédure avec des étapes à réaliser (les pilotes d’avions arrivent à faire décoller un airbus avec ça). Loin de constituer un cadre rigide et rébarbatif, ces routines participent au contraire à l’autonomie, développent chez les enfants un sentiment de sécurité par leur constance et améliorent leur repérage temporel.

Découvrir Léon
John C. MAXWELL l'a dit
Tu ne changeras jamais ta vie sans changer quelque chose quotidiennement. Le secret du succès se trouve dans la routine de chaque jour.

Voici les routines que nous avons mises en place :

La routine du matin :

  • Je me lève
  • Je m’habille
  • Je fais mon lit
  • Je descends les escaliers sans courir
  • Je dis « bonjour »
  • Je prends mon petit-déjeuner
  • Je remonte pour me brosser les dents
  • Si j’ai le temps je joue
  • A 8h15, je pars à l’école

Cette routine est affichée à côté du lit. Il en existe des versions imagées pour les plus petits et des versions écrites pour les enfants qui sont lecteurs.

www.parentpositif.be

La routine du retour de l’école :

C’est chez nous une routine plus informelle (elle n’est pas écrite), mais c’est notre scénario de 16h à 18h.

  • Je prends le goûter
  • Je fais mes devoirs
  • Je fais les « devoirs » des activités (la musique par exemple)
  • Je prépare mes sacs pour le lendemain
  • Je fais mes tâches de service (vider le lave-vaisselle si c’est mon tour cette semaine)
  • Je joue

La routine du soir :

Même principe mais avec un scénario de 18h à 20h.

  • Je prends ma douche
  • Je fais mes tâches de service (mettre la table si c’est mon tour cette semaine)
  • Je joue
  • Je dîne
  • Je me brosse les dents
  • Je vais me coucher.

Ces routines sont bien sûr indicatives et personnelles : je vous invite à observer le fonctionnement de votre famille, vos habitudes et vos contraintes pour créer vos propres routines.

Se brosser les dents, c’est important !

www.monbebenature.blogspot.fr

4) Communiquer pour s’organiser avec des enfants

J’arrive ici à un point qui me tient particulièrement à cœur : la communication dans la famille.

Chez nous, on discute beaucoup et on se dit les choses, mais avec l’agrandissement de la famille, je me suis rendu compte qu’il devenait plus difficile de trouver du temps pour discuter tranquillement avec tous et avec chacun. Voici deux conseils pour y remédier.

www.magicmaman.com

Profiter des repas pour discuter en famille :

Mon conseil n°1 est de couper la télé lors des repas pour en faire un moment convivial.

Au petit-déjeuner, on se raconte sa nuit, la journée à venir et plein d’autres choses, parfois on révise les points cruciaux des leçons travaillées la veille (très rapidement, sous forme de quizz).

Lors du dîner, c’est la même chose : chacun est invité à raconter les moments forts de sa journée (et pas seulement « t’as eu des notes ? t’as mangé quoi à la cantine ? »). Cette petite discussion est très appréciée de tous car elle stimule notre mémoire de la journée, nous permet d’aborder des sujets très différents et de nous intéresser à la vie de chacun.

En fonction des tempéraments des uns et des autres, je ne vous cache pas que la discussion du matin ou du soir est aussi l’occasion d’apprendre une forme de respect : on ne mobilise pas la parole et on ne coupe pas la parole. Parfois, c’est aussi l’occasion de déceler des sujets intimes ou des préoccupations personnelles qui doivent être discutés « en tête à tête » : on a le droit de ne pas vouloir exposer certains aspects de sa vie devant ses frères et sœurs…

www.eatrightontario.ca

Le conseil de famille :

Tout récemment, nous avons mis au point un nouveau rendez-vous de communication, « le conseil de famille », une fois par mois. Ce n’est pas pour le plaisir de se rajouter un truc dans l’agenda mais bien par nécessité, car mon mari est en déplacement chaque semaine durant quatre jours et les moments de communication familiale lors des repas lui/nous manquent.

Voici comment ça marche : nous fixons une date (par exemple, le dernier vendredi du mois) et rédigeons un ordre du jour distribué une semaine avant la date du conseil. Dans cet ordre du jour, on peut trouver par exemple les revendications de chacun (voire les  points qui fâchent), des idées de sortie ou d’activités, le point sur les tâches de service, la réglementation du temps passé sur les écrans (vous voyez de quoi je parle !), les projets en cours, l’organisation des vacances.

www.phoneandroid.com

Chacun est invité durant la semaine qui précède le conseil à réfléchir aux  points fixés à l’ordre du jour. Et pour rendre l’événement plus sympa, on décide d’un thème et d’un lieu (repas à la maison sur le thème d’un pays, pique-nique, repas dans un restaurant).

Le jour J, on rédige le compte rendu de ce conseil : une manière de prendre acte des décisions pour pouvoir s’y référer ultérieurement si nécessaire. Chaque membre de la famille est invité à relire ce compte rendu. Je n’ai pas encore beaucoup de recul sur cette organisation, mais elle s’annonce prometteuse ! Si vous pratiquez ce type de conseil, venez nous faire part de votre expérience en nous écrivant un commentaire.

 

5) Demander de l’aide

Vous n’êtes pas seule au monde avec votre tribu : pour commencer sollicitez votre mari. Ensuite, allez vers les autres et osez demander de l’aide : votre famille (si elle vit dans les environs et qu’elle est sympa), vos amis, les autres parents d’élèves ou vos voisins peuvent vous rendre service et vice-versa.

Si vous ne souhaitez pas devenir une Uber-maman, optez pour le co-voiturage pour la dépose à l’école ou les activités périscolaires.

Vous pouvez également faire appel à un service de garde (une assistance maternelle ou une aide à domicile) pour emmener/récupérer vos enfants et s’occuper d’eux pendant que vous travaillez.

www.hertz-grand-ouest.com

6) Le WE : changer de rythme

 Heureusement, il n’y a pas que des jours travaillés dans une semaine ! Il y a aussi le week-end, ces deux jours sacrés (et si vite passés) qui apportent du repos et un changement de rythme très appréciables : c’est le moment où l’on peut vivre à nouveau au jour le jour.

Bien sûr, on a tous envie de profiter de ce temps en famille pour pratiquer des activités sympas (sport, activités culturelles, jeux, etc.), pour voir notre famille et nos amis, mais c’est aussi le moment où l’on peut ne rien faire. Très sollicités voire sur-sollicités en permanence dans nos sociétés modernes, nous oublions que nous avons aussi le droit de ne rien faire. Glander en pyjama, c’est une belle alternative au week-end hyperactif !

www.zivame.com

7) Se garder du temps pour soi et pour son couple

 Vous l’aurez compris, s’organiser avec des enfants au quotidien, ce n’est pas se sacrifier ni sacrifier votre couple pour eux. Je vous encourage donc à vous ménager des pauses pour retrouver ce temps précieux et sacré durant lequel vous pourrez soit vous reposer, soit faire du sport, soit pratiquer votre activité favorite.

Voici quelques pistes pour vous libérer du temps :

  • Inscrire les enfants à la cantine le midi
  • Inscrire le petit dernier à la garderie pour une journée ou une demi-journée
  • Demander au papa de garder les enfants pendant vos activités
  • Faire garder les enfants pour se libérer une soirée en amoureux dans la semaine
  • Faire garder les enfants un week-end pour s’évader à deux.

Pinterest

Ainsi s’achève cet article qui, je l’espère, vous donnera des pistes pour survivre à l’éducation de vos enfants ! Je vous invite à observer comment vous fonctionnez en famille, à en discuter ensemble et à piocher parmi toutes les astuces proposées pour trouver celle qui vous conviendra le mieux. Certaines d’entre elles nécessitent un peu d’investissement lors de leur mise en place mais elles vous procureront de réels bénéfices.

Et si vous avez développé d’autres astuces pour bien s’organiser avec des enfants, venez nous faire part de votre expérience en nous laissant un commentaire ci-dessous. On aime le partage chez Bien Habillée !

Armelle Team BH
À propos de : Armelle Team BH
Maman d'une tribu et orthophoniste, je m'intéresse à la santé et au développement personnel. Je souhaite partager ici mon expérience pour aider les femmes à se sentir aussi bien dans leur corps que dans leur tête... à chaque étape de la vie !
Voir tous les articles de : Armelle Team BH
BienvenueBienvenue
Vous reprendrez bien une dose de style ?

Je vous envoie mon kit de survie Bien Habillée directement dans votre boite mail ! C'est cadeau de ma part ;)

Et recevez mes conseils directement dans votre boite mail chaque dimanche. Et si cela ne vous plait pas ? Pas de problème, vous pouvez vous désinscrire en un clic !

Commentaires
4
Réagir à l'article

  • Gabrielle09 Fév 2018 - 15h02

    Merci Armelle pour toutes ces bonnes idées, je retiens le conseil de famille avec la planification d’événements sympa comme une sortie ou un repas à thème !
    C’est important d’insuffler un peu de magie au quotidien !

    Gabrielle

    • Armelle Team BHà Gabrielle22 Mar 2018 - 15h03

      Bonjour Gabrielle (et quel joli prénom, j’adore !!!),
      Maintenant que j’ai un peu plus de recul sur la pratique du conseil de famille, je peux te dire que ça marche bien : les enfants sont ravis qu’on prenne acte de leurs propositions.
      Bises
      Armelle

  • virginia11 Fév 2018 - 21h02

    Bonjour Armelle, merci pour cet article pratique et instructif. J’aime bien l’idée des routines écrites ou imagées et je retiens l’idée pour la petite de 4 ans qui a du mal à s’organiser le soir tant elle est fatiguée. Je te rejoins pour l’autonomie des enfants le + tôt possible. J’ajouterais en plus descendre la poubelle et aller/rentrer seul à l’école à partir de 7/8 ans si le trajet n’est pas trop long ni rempli de routes à traverser.
    Concernant les sorties je prévois les sorties en couple (théâtre, concerts) un an à l’avance en m’abonnant si possible pour réserver les babysitteuses très tôt. Et je mets à contribution le papa deux fois par semaine pour ma gym du soir…
    Au plaisir de te lire,

    • Armelle Team BHà virginia22 Mar 2018 - 15h03

      Bonjour Virginia,
      Désolée pour ma réponse tardive mais je me suis accordée quelques semaines de congé avec l’arrivée de mon quatrième bébé en février. 🙂
      Je reprends tranquillement les articles cette semaine…
      Merci pour ton commentaire et pour tes propositions qui complètent bien les miennes. Je suis sûre qu’elles inspireront d’autres mamans.
      Bises,
      Armelle